Accueil - Maison - Cuisine - A table le fromage

A table le fromage

 

Croustillant de camembert et émulsion de coriandre

Croustillant de camembert et émulsion de coriandre

Préparation : 20 min
Cuisson : 5 min

Ingrédients pour 4 personnes

Pour le croustillant :
– 1 Camembert CŒUR DE LION
– 1/2 bouquet de coriandre
– 30 g de raisins de Corinthe
– 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
– 15 g de pistaches torréfiées
– 15 g d’amandes hachées et torréfiées
– 1 paquet de feuilles de brick
– 1 jaune d’œuf et 1 pinceau

Pour l’émulsion coriandre :
– 1/2 bouquet de coriandre
– 1 jaune d’œuf
– Le jus d’1 citron
– 15 cl d’huile d’arachide
– Poivre

Pour les croustillants : ôter la croûte du camembert. Équeuter la coriandre et la concasser. Concasser les pistaches. Faire mariner les raisins de corinthe dans une cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger. Couper le camembert grossièrement et le mettre dans un saladier puis ajouter la coriandre, les pistaches et les raisins marinés.

Découper chaque feuille de brick en 3 bandes. Déposer la quantité d’une cuillère à moka du mélange sur le bout de la bande et plier en triangle façon samossa (pour le pliage, voir sur le paquet de feuilles de brick). Fermer avec le jaune d’œuf.

Pour l’émulsion de coriandre : équeuter la coriandre, mixer avec le jaune d’œuf et le jus de citron. Monter comme une mayonnaise petit à petit avec l’huile, le sel et le poivre.

Pour cuire les croustillants, soit on les fait frire, soit on les cuit sur une plaque avec un trait d’huile dans un four très chaud pendant 5 min à 190°c.

Égoutter sur du papier absorbant. Dresser les croustillants (coloration dorée) sur l’émulsion coriandre.

Une recette de Flora Mikula pour le camembert Cœur de Lion

 

Huîtres de Normandie, sauce au camembert

Huîtres de Normandie, sauce au camembert

Préparation : 10 min
Cuisson : 5 min

Ingrédients pour 4 personnes :
– 24 huîtres de Normandie
– 1 camembert
– 20 g de beurre
– 2 cuillerées de crème épaisse
– sel, poivre

Ouvrir les huîtres de Normandie, réserver l’eau et les chairs et garder les coquilles.

Faire pocher les huîtres 1 min. Dans leur eau. Remettre une huître de Normandie dans chaque coquille.

Dans une casserole faire fondre le beurre, y ajouter le camembert et découpé en morceaux. Laisser fondre. Incorporer la crème pour obtenir une consistance lisse.
Napper chaque huître de Normandie de cette crème et assaisonner. Passer au grill du four. Faire gratiner quelques minutes.

Une recette proposée par la collective des Huîtres de Normandie

 

Croquettes de camembert

Croquettes de camembert, ciboulette et pignons sur son coulis de poivron rouge

Préparation : 20 min
Cuisson : 3 min

Ingrédients pour 6 personnes
Pour les croquettes :
– 1/2 Camembert CŒUR DE LION
– 1/2 bouquet de ciboulette
– 15 g de pignons de pin

Pour la panure :
– 50 g de farine
– 50 g de chapelure
– 1 œuf

Pour le coulis de poivron rouge :
– 1/2 poivron rouge
– 1/4 de litre d’eau
– 1 pincée de sel
– 1 pincée de piment d’Espelette.

Pour les croquettes : ôter la croûte d’un demi camembert puis le couper grossièrement. Ciseler la ciboulette et concasser les pignons. Mélanger le tout et former 6 boules. Les mettre au congélateur pendant 1h pour faciliter le panage.

Pour le coulis de poivron rouge : cuire dans l’eau bouillante le poivron coupé en morceaux (il doit être très cuit). Le mixer et passer le coulis au chinois (ou à défaut, utiliser une passoire fine). Assaisonner avec le sel et le piment d’Espelette. Paner les croquettes à l’anglaise (dans l’ordre, farine – œuf – chapelure) et les mettre au réfrigérateur ou au congélateur pendant 1h. Les faire frire à l’huile dans une friteuse pendant 3 à 4 min jusqu’à obtenir une belle coloration, égoutter sur papier absorbant et servir sur le coulis de poivron.

Une recette de Flora Mikula pour le camembert Cœur de Lion

 

 

 

RETOUR – IMPRIMER

 

 

 

Ces recettes vous ont plu ?

Facilité
Temps

Donnez une Note ...

User Rating: 4.5 ( 1 votes)

A Voir aussi

Soulager la douleur

  Beaucoup de femmes, surtout pour leur premier bébé, ont besoin d’être aidées à faire …

Laisser un commentaire