Accueil - Couple - Alors… heureuses ?

Alors… heureuses ?

 

Les habitudes sexuelles des 40 ans et plus…

Un peu de tendresse dans un monde de brutes… ! Le couple est devenu une valeur forte de notre société moderne.

Il ne représente plus seulement l’organisation sociale associée au mariage mais le moyen privilégié de se réaliser soi-même et d’apprendre à communiquer avec l’autre.

La relation humaine est plébiscitée bien avant la relation sexuelle. Certes, la sexualité participe à l’harmonie de la relation conjugale, mais seulement 14 % (femmes comme hommes) considèrent qu’elle est le meilleur moyen d’exprimer le sentiment amoureux. La relation sexuelle n’est pas isolée, elle s’inscrit dans la relation amoureuse.

Alors... Heureuses ?Nous sommes 90% à être satisfaits de notre sexualité. Ce pourcentage élevé coïncide avec les enquêtes et articles abordant ce sujet. Il existe toutefois une différence significative entre cet indice élevé de satisfaction et l’impression qui se dégage des consultations de sexologie.

Les résultats doivent être lus en tenant compte du fait que :

– contrairement aux personnes qui consultent, les interviewés sont suffisamment à l’aise pour parler de sexualité et pour la vivre.
– l’on constate une forte augmentation de la demande en sexologie.

La sexualité reste un domaine privé, pour preuve, 500 personnes ont abandonné l’enquête.

Les mentalités ont évolué. La famille est toujours bien présente, mais le bien-être individuel et conjugal connaît un essor de plus en plus considérable.

Être en bonne santé et pouvoir profiter de la vie sont devenus des priorités. Dans ce contexte, la notion de santé sexuelle a fait son apparition. L’augmentation de l’espérance de vie, l’abaissement de l’âge de la retraite, les avancées thérapeutiques laissent plus d’espace et de temps pour réussir sa vie amoureuse et si possible sa vie sexuelle.

Si la relation amoureuse obtient un score légèrement meilleur que la relation sexuelle, c’est que nous sommes des humains ! En effet, si l’épanouissement sexuel rejaillit sur la relation humaine, une meilleur relation globale améliore elle aussi la relation sexuelle en lui apportant une dimension supplémentaire.

Nous sommes 72% à dire avoir une activité sexuelle régulière. Dans la population âgée de 40 à 49 ans, le pourcentage de personnes ayant un partenaire régulier atteint les 74%. Ceci correspond sans doute au fait qu’à cet âge-là la plupart d’entre nous vivent en couple.

On ne doit pas non plus confondre avoir une activité sexuelle et avoir un partenaire sexuel régulier. D’ailleurs, 28% n’ont pas de partenaire, du moins au moment de l’enquête.

Seuls 2% ont (ou avouent avoir ?) plusieurs partenaires… Les Français sont apparemment devenus sages malgré leur réputation de « french lovers » !

 

 

 

Vous aimez cet article ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 4.6 ( 1 votes)

A Voir aussi

Soulager la douleur

  Beaucoup de femmes, surtout pour leur premier bébé, ont besoin d’être aidées à faire …

Laisser un commentaire