Accueil - Maison - Déco - Aménager la cuisine

Aménager la cuisine

 

L’importance du triangle d’activité

Conviviale, esthétique, et surtout fonctionnelle, la cuisine doit réunir toutes ces qualités pour devenir le centre de la vie familiale.

Pour qu’elle soit harmonieuse, son aménagement doit être mûrement réfléchi. Il faut trouver un juste équilibre entre confort, esthétisme, praticité, tout en disposant judicieusement l’électroménager.

Quelle que soit la forme de votre cuisine, en «U», en «L», en « I »…, l’organisation des différentes parties demande un soin tout particulier. Le plan d’aménagement commence donc par l’implantation des principaux éléments : l’évier, les appareils de cuisson et le réfrigérateur.

Pour cela, vous devez délimiter avec précision ce que les spécialistes appellent « le triangle d’activité ». Il s’agit tout simplement d’une ligne imaginaire entre les trois zones essentielles de la cuisine. L’ensemble ne doit pas dépasser sept mètres.

Aménager la cuisineEn effet, plus ces zones sont espacées les unes des autres, plus les risques encourus sont grands, et plus la fatigue liée aux multiples déplacements est importante. Un ordre chronologique existe donc : froid, eau, chaud.

Entre ces 3 points, il vous faut prévoir des plans de travail sans oublier de ménager suffisamment d’espace pour les rangements et le coin repas. En règle générale, le triangle d’activité est déterminé par la taille et la forme de votre pièce.

Étape essentielle, l’implantation de votre cuisine ne doit pas obéir au hasard ou vous courez droit à la catastrophe. En effet, si vos gestes et déplacements se déroulent dans la plus grande fluidité et avec un confort suffisant, votre cuisine deviendra vite la pièce la plus agréable de la maison.

Afin d’atteindre cet objectif et conférer à votre cuisine un bon ensemble, vous devez respecter quelques grandes règles et vous inspirer de ces petites astuces.

Le mobilier s’adaptant à toutes les configurations, il est difficile d’employer des plans types de cuisine. Sachez cependant que quelle que soit la configuration, vous devez respecter des aires de dégagement devant certains meubles ou appareils électroménagers. Dans le cas contraire, vous risquez de vous sentir à l’étroit et de casser l’harmonie de votre pièce.

En « I », en « L », en « U » ou en « G » ?

Si vous disposez d’une cuisine couloir, installez votre cuisine en « I » sur un seul mur. Dans le cas où la largeur dépasse 2 mètres, vous pouvez installer deux linéaires en laissant toutefois un minimum de 1 m à 1,20 m entre les deux linéaires. Afin de faciliter vos allées et venues, un des côtés peut être moins profond que le standard de 60 cm par certains endroits.

Pour une cuisine assez carrée, plutôt petite ou de taille moyenne, envisagez la disposition en « U » en laissant toujours un espace de 1 m à 1,20 m entre les linéaires.

Vous pouvez compléter cette implantation avec élégance avec un plan-bar ou un plan repas. Le « U » prend alors la forme d’un « G ». Évitez la position en « L » car elle accroît la distance entre les postes.

Si la place ne pose pas de problème, votre cuisine peut prendre ses aises. Cependant, elle ne doit pas être trop diluée dans l’espace afin que les distances à parcourir demeurent raisonnables.

En règle générale, ne surchargez pas votre cuisine même si elle est de taille réduite car le résultat final en serait à coup sûr décevant.

A l’inverse, si la pièce est vaste, un minimum d’équipements s’impose entraînant un coût plus élevé. Dans ce dernier cas et si votre budget est limité, optez pour des éléments moins chers mais plus nombreux et afin de garder à l’ensemble une bonne cohérence.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le...

User Rating: 4.55 ( 1 votes)

A Voir aussi

La Cuisine Créole

  La cuisine créole est en soi le reflet des cuisines du Monde. Des apports à …

Laisser un commentaire