Accueil - Famille - Enfants - Apprenez-lui à aimer la lecture !

Apprenez-lui à aimer la lecture !

 

Combien de fois avez-vous dit à votre enfant scotché devant son écran : « Pourquoi ne prends-tu pas plutôt un livre ? »

Même si vous avez l’impression qu’il ne lit jamais et n’aime pas lire, sachez que la situation n’est pas forcément dramatique et suivez nos conseils pour qu’il (re)trouve le plaisir de tourner les pages…

Contrairement aux apparences et aux idées reçues, se plonger dans un roman reste une expérience appréciée des enfants.

En effet, lorsqu’ils sont interrogés, ils déclarent lire et aimer lire : c’est ce qu’indique avec optimisme une enquête du sociologue Christian Baudelot :85% des 8-10 ans déclarent lire (autre chose que des ouvrages scolaires); 70% d’entre eux choisissent seuls leurs lectures et jusqu’à 13 ans, ils sont plus attirés par les livres que par les magazines ou les bandes dessinées.

Cela leur permet de satisfaire leur goût de l’évasion et de combler leur besoin de mondes imaginaires. Même chez les lycéens, l’image du livre reste très largement positive.

 Le livre intimide moins qu’autrefois 

Lorsqu’on les interroge, la majorité des adolescents peuvent citer plusieurs auteurs, d’Agatha Christie, classiquement étudiée sur les bancs de classe, à Stephen King ou J. K. Rowling (l’auteur de « Harry Potter »)…

L’époque où le livre était un objet sacralisé semble révolue. Plus banal, il intimide moins… Les enfants lisent différemment: pas forcément seuls dans la pièce, parfois dans le bruit et moins longtemps.

Les filles sont plus attachées aux livres que les garçons. Ces derniers se révélant plus sensibles à l’image négative de « premier de la classe » souvent associée à la lecture.

 Après 13 ans, ils lisent moins de romans 

Plus les enfants grandissent, plus ils privilégient la lecture de magazines et de BD par rapport à celle des livres : incontestablement, les professionnels notent une baisse de la lecture de romans vers l’âge de 13-14 ans…

Une étude récente souligne que le « rapport des moins de 15 ans à la lecture obéit aux mêmes phénomènes que celui observé chez les adultes ». Le livre affronte la rude concurrence des écrans: télé, ordinateur, console de jeux, cinéma…

Si les adolescents se détournent des romans, c’est aussi, prétendent certains spécialistes, parce que l’école a des difficultés à assurer l’une de ses missions qui est de consolider le goût de la lecture. Mais d’autres experts rétorquent qu’assimiler la littérature à l’école est une très mauvaise équation…

Quoi qu’il en soit, voici quelques trucs à votre portée pour donner envie à vos enfants de tourner les pages !

  Comment leur donner le goût de lire… 

Apprenez-lui à aimer la lecture !– Commencez tôt, très tôt !

Fascinés par les livres, les bébés (dès 3-4 mois) aiment tourner les pages et regarder les images… Alors privilégiez les livres en tissu ou en carton qui résisteront à l’épreuve de mains malhabiles et impatientes !

– Inscrivez la lecture dans les plaisirs quotidiens

Lire une histoire chaque soir à un enfant est un rituel précieux. Si vous dérogez un jour à cette bonne habitude, ne culpabilisez pas. Rattrapez vous le lendemain avec deux histoires au lieu d’une !

– Restez l’allié(e) de votre jeune lecteur

Dès que l’apprentissage de la lecture est considéré comme une affaire acquise, l’enfant se retrouve souvent seul face aux pages. Et c’est l’erreur à ne pas faire.

Savoir lire est bien utile… mais ne suffit pas à forger un solide appétit de lecteur.

Ensemble, à voix haute, tour à tour…

Durant les années d’école, de collège, voire de lycée, accompagnez votre enfant au fil des pages. Petit, s’il lit bien, il est heureux de vous démontrer ses compétences. S’il a plus de difficultés, pratiquer tranquillement à vos côtés est l’occasion d’un entraînement en toute sérénité.

Plus tard, lisez les romans que votre adolescent dévore ou boude quelque peu: pour pouvoir en parler avec lui ! S’il boude vraiment beaucoup, continuez à lui faire la lecture à voix haute, comme quand il était petit !

– Laissez-le choisir et choisissez de votre côté

Roman trop facile ou trop difficile: séduit par une couverture ou un sujet, votre enfant ne fait pas toujours le bon choix… Mais s’il a l’air certain de ce qu’il veut, ne discutez pas! Cependant, tant que vous êtes face à un jeune influençable, adoptez la stratégie: « Tu en choisis un, j’en choisis un autre »…

– Respectez sa liberté d’ado…

Elle n’aime que les histoires de chevaux, il n’aime que les BD. Laissez-les affirmer leurs préférences. Et, s’ils ne lisent pas, dites-vous qu’à vous voir vous plonger avec délice le nez dans un bouquin, ils auront bien envie de vous imiter… un jour. En attendant, patientez… et en silence !

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une note ...

User Rating: 4.65 ( 1 votes)

A Voir aussi

Produits de nos terroirs

Rien de virtuel, il s’agit de goût, d’odeur et de saveur. Elles vous proposent de …

Laisser un commentaire