Accueil - Maison - Déco - Bien acheter son sapin de Noël

Bien acheter son sapin de Noël

 

Dès que le mois de décembre arrive, c’est le même casse-tête. Le choix du sapin est crucial car rien n’est plus frustrant qu’un sapin qui perd ses épines dès le premier jour, qui ne sent même pas bon et qui est tout rabougri.

Vous devez donc vraiment prendre le temps de réfléchir pour trouver le sapin idéal qui illuminera votre salon pendant les fêtes de fin d’années.

– N’achetez pas votre sapin trop tôt, il risque de sécher, mais si vous ne pouvez faire autrement, conservez-le dehors, à l’ombre ou sous un abri et si vous le pouvez, recouvrez-le de neige jusqu’au moment de le rentrer à l’intérieur.

– À l’achat, évitez les arbres qui perdent déjà des aiguilles avant même d’avoir été installés à l’intérieur. C’est un signe qu’il a déjà commencé à sécher.

– Pour bien choisir votre sapin, sortez-le de son filet et vérifiez s’il est fourni également tout le tour. Assurez-vous qu’il n’a pas de trous disgracieux.

– Avant d’entrer votre sapin dans la maison, coupez quelques centimètres à la base du tronc, pour qu’il puisse mieux absorber son eau.

– Placez le pied de votre sapin dans une bassine remplie d’eau tiède pour bien faire dilater les pores du bois.

– Ajoutez quelques gouttes d’eau de javel dans l’eau pour éviter la pourriture. Vous pouvez ajouter également un sachet de nourriture à fleurs que les fleuristes fournissent avec leurs bouquets de fleurs.

– Ne placez jamais votre sapin près d’une source de chaleur, cela va le faire sécher très rapidement.

– N’oubliez pas qu’il est important que votre sapin ait toujours la base du tronc dans l’eau. Au besoin, ajoutez de l’eau tous les jours.

– Choisissez un pied pouvant contenir une réserve d’eau suffisante pour que le sapin ne manque pas d’eau. Le truc éco : une simple bassine remplie de sable (sans sel) peut tout à fait faire l’affaire.

Dans la grande famille que composent les sapins, trois variétés se distinguent : les Nordmann, Nobilis et Epicéa sont les plus souvent invités dans nos intérieurs, pour les fêtes de fin d’année.

Bien acheter son sapin de Noël

Caractéristiques des différents sapins

Le Nordmann, aux branches équilibrées, a l’avantage de ne pas perdre trop d’épines et ne craint pas la chaleur, tout comme le Nobilis qui, lui, est légèrement bleuté. Il peuvent tenir dans un intérieur de trois semaines à un mois. En revanche, l’épicéa, au parfum très prononcé, se révèle bien plus fragile. Mieux vaut l’acheter au dernier moment – huit jours avant Noël environ – afin qu’il reste en forme durant les fêtes.

Comment sélectionner un sapin de Noël naturel ?

80 cm, 1,20 mètre, 1,50 mètre, jusqu’à 2,50 mètres et même 5 mètres, sur demande. Vous trouverez des sapins de toutes tailles. Il vous faut donc savoir avant tout la place dont vous disposez et l’usage que vous comptez en faire. Car si un sapin s’achète souvent « coupé », il est possible de s’en procurer « en racines » (en motte, en pot ou conteneur), idéal pour qui voudrait replanter son arbre, à l’occasion des fêtes ou après leur déroulement. Beaucoup de sapins sont vendus en filet, malheureusement emmaillotés de cette façon, on ne se rend pas compte de leur forme, ni de leur fraîcheur. Rappelez-vous que « l’indice primeur » se décèle dans le maintien des branches : bien droites, presqu’en hauteur.

Quel prix pour un sapin de Noël naturel ?

Comptez près de 40 € pour un Nordmann ou un Nobilis d’1,80 mètre, et 20 € pour un épicéa de même taille.

Et après ?

Certaines enseignes récupéreront les sapins qu’elles vous ont vendus. Si ce n’est pas le cas, rapprochez-vous de votre mairie, elle vous dira quoi faire de l’arbre. Il n’est pas question – « autorisé » serait plus juste – de laisser son arbre sur le trottoir.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une note ...

User Rating: 4.55 ( 1 votes)

A Voir aussi

Un Halloween d’enfer

  Vous voulez impressionner ou effrayer vos invités sans vous ruiner pour le 31 octobre …

Laisser un commentaire