Accueil - Beauté - Les bobos de l’été

Les bobos de l’été

 

 Coupure 

Les symptômes: douleur, saignement.

Que faire: laver la plaie à l’eau courante avec un peu de savon doux si elle est souillée. En cas de saignement abondant, exercer une pression locale avec un linge propre et élever le membre. Appliquer un pansement.

Remède conseillé: une solution antiseptique iodée ou du peroxyde peuvent faciliter le processus de désinfection de la plaie.

Quand consulter: si le saignement est important ou persistant; si la plaie est profonde, souillée ou parsemée de débris (éclats de verre, par exemple); au besoin, le médecin administrera un vaccin contre le tétanos.

À éviter: les garrots. Si le saignement est important et difficile à contrôler, on peut en faire un, mais pas plus de 4 ou 5 minutes; sinon on compromet la circulation dans le membre et on risque d’engendrer de graves complications pouvant mener à la perte du membre.

 Crampe 

Les symptômes: douleur aiguë, raidissement et difficulté à bouger le membre.

Que faire: masser et élever le membre endolori.

Quand consulter: si la crampe ne disparaît pas, qu’elle se répète ou si une douleur persiste après l’épisode aigu.

Les bobos de l'été Coup de soleil 

Les symptômes: douleur, rougeur et sensation de chaleur.

Que faire: appliquer des compresses d’eau froide plusieurs fois par jour.

Remèdes conseillés: pommades ou lotions analgésiques en vaporisateur pour diminuer la douleur; dans certains cas, le médecin peut prescrire une crème à base de cortisone ou une pommade antibiotique.

Quand consulter: en cas de brûlures importantes présentant des cloques, de fièvre ou de malaises généraux.

À éviter: appliquer de la crème solaire sur une brûlure fraîche (attendre plutôt que la peau refroidisse); le savon, qui déshydrate et irrite la peau.

 Coup de chaleur 

Les symptômes: déshydratation, température élevée (39°C), palpitations, peau chaude, sèche et rouge, absence de transpiration, maux de tête, nausées, vomissements, confusion et parfois perte de conscience. Le coup de chaleur peut mener à un arrêt respiratoire et cardiaque.

Que faire: installer la personne dans un endroit frais et ombragé; on peut la plonger dans un bain d’eau fraîche ou la recouvrir de draps mouillés frais; si les signes vitaux semblent indiquer une condition sévère, appeler l’ambulance sans attendre.

Quand consulter: habituellement, le coup de chaleur est une urgence.

À éviter: alcool et caféine.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 4.6 ( 1 votes)

A Voir aussi

Les règles d’un dîner

  Il n’a jamais été aussi simple d’organiser une fête… Suivez notre code de bonnes …

Laisser un commentaire