Accueil - Beauté - Les bobos de l’été

Les bobos de l’été

 

 Herbe à puces 

Les symptômes: rougeurs, démangeaisons intenses, apparition de cloques plusieurs heures après le contact.

Que faire: appliquer une compresse d’eau froide sur le membre.

Remèdes conseillés: crème à base de cortisone et solutions asséchantes sur prescription du médecin.

Quand consulter: lorsque la région atteinte ou la réaction est importante.

À éviter: se gratter, cela favorise l’imprégnation de la sève dans la peau.

 Hypothermie légère 

Les symptômes: frissons, malaise, palpitations, pâleur, lèvres bleuies.

Que faire: se protéger de l’eau, du froid ou du vent, retirer ses vêtements mouillés et se couvrir d’une couverture ou d’un vêtement chaud et sec. Le contact avec un corps chaud et des frictions énergiques peuvent être bénéfiques. On peut aussi appliquer des bouillottes et boire des liquides chauds.

Quand consulter: de toute urgence s’il y a des signes de confusion mentale ou en cas de ralentissement du pouls.

À éviter: l’alcool, qui provoque une dilatation des vaisseaux sanguins et empêche le réchauffement corporel.

Les bobos de l'été Intoxication alimentaire 

Les symptômes: crampes abdominales, nausées, vomissements, malaises généraux, diarrhée.

Que faire: boire beaucoup, en petites quantités; laisser passer 1 ou 2 jours.

Remède conseillé: antibiotiques (sur ordonnance).

Quand consulter: dans les 24 heures en présence de symptômes graves ou de fièvre.

À éviter: les antiacides pour brûlures d’estomac (ils affaiblissent nos mécanismes de défense contre les bactéries).

 Morsure d’animal 

Les symptômes: douleur, enflure, plaie qui saigne.

Que faire: si la plaie ne saigne pas, laver à l’eau avec un savon doux; appliquer une compresse ou un pansement stérile; si la plaie est ouverte, tenir le membre élevé et exercer une pression locale en recouvrant la plaie.

Quand consulter: si la plaie est ouverte; si l’animal en cause est sauvage ou inconnu (il pourrait être enragé); au besoin, le médecin administrera un vaccin contre le tétanos.

 Les oursins 

Pas de panique, surtout si vous êtes en Europe. Vous ne risquez que quelques lésions cutanées.

Que faire : Il suffit de désinfecter la peau et de retirer délicatement les épines avec une pince à épiler. Pour être certaine de ne rien oublier, appliquez et retirez un ruban adhésif.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 4.6 ( 1 votes)

A Voir aussi

Les règles d’un dîner

  Il n’a jamais été aussi simple d’organiser une fête… Suivez notre code de bonnes …

Laisser un commentaire