Accueil - Beauté - Les bobos de l’été

Les bobos de l’été

 

 Piqûre d’abeille 

Les symptômes: douleur et enflure.

Que faire: rincer à l’eau savonneuse et enlever le dard en grattant; appliquer une compresse d’eau froide (ou de la glace) pendant 10 minutes. Plus on agit vite, meilleures sont les chances d’enrayer la douleur et l’enflure.

Remède conseillé: lotion calamine; en cas d’allergie connue: le médicament prescrit.

Quand consulter: en présence de symptômes de réaction allergique généralisée sévère: enflure des lèvres, du visage, difficultés respiratoires.

À éviter: retirer le dard avec une pince à épiler, ce qui favoriserait la diffusion du venin dans la blessure.

 Piqûre de méduse (anémone, raie) 

Les symptômes: douleur intense, irritation, enflure; dans les cas plus graves: maux de tête, crampes, toux, nausées.

Que faire: laver immédiatement à l’eau froide salée sans frotter (mettre des gants ou utiliser un chiffon de façon à éviter le contact avec les débris ou les sécrétions de l’animal) et appliquer de la glace. Pour neutraliser le venin et soulager la douleur, appliquer sur la peau un mélange composé de: 1 partie de vinaigre, 1 partie de bicarbonate de soude et 1 partie d’ammoniac dans 10 parties d’eau.

Remède conseillé: une crème anesthésique ou à base de cortisone.

Quand consulter: dans les cas de réaction sévère ou de douleur importante, ou en présence d’inflammation importante.

À éviter: couvrir la plaie.

Les bobos de l'été Piqûre de moustique 

Les symptômes: rougeur, démangeaisons, douleur.

Que faire: rincer à l’eau et appliquer une compresse d’eau froide glacée pendant 10 minutes.

Remèdes conseillés: lotion contre la démangeaison; antihistaminiques pour calmer les démangeaisons si la réaction est importante (à éviter chez les jeunes enfants, qui peuvent présenter des réactions secondaires telles l’agitation ou la somnolence); l’application de bicarbonate de soude peut soulager temporairement.

Quand consulter: en cas de réaction allergique.

 Saignement de nez 

Les symptômes: écoulement de sang des narines ou dans l’arrière-gorge; douleur dans les cas de traumatisme direct.

Que faire: se moucher délicatement pour évacuer les caillots; s’asseoir confortablement, pencher la tête légèrement vers l’avant et pincer fermement le nez sous l’os nasal sans interruption pendant 10 minutes. En exerçant cette pression, on peut insérer dans la narine une ouate légèrement imbibée de peroxyde d’hydrogène.

Quand consulter: saignement persistant, écoulement de sang persistant et abondant dans l’arrière-gorge.

À éviter: pencher la tête vers l’arrière: le sang pourrait s’écouler dans l’arrière-gorge et s’accumuler par la suite dans l’estomac, occasionnant des nausées et des vomissements; enlever la croûte qui se forme.

 La vive 

C’est un petit poisson de mer présent en Méditerranée, en mer du Nord et dans l’océan Atlantique. Il s’enfouit dans le sable, ne laissant apparaître que les épines venimeuses de sa nageoire dorsale.

Symptômes : Lorsque vous marchez dessus une douleur fulgurante survient, suivie parfois d’un malaise. La piqûre peut provoquer un œdème.

Remède : Désinfectez avec un antiseptique local.

 Les vipères 

Lorsque vous partez en balade, faites attention où vous mettez les pieds. Portez des chaussures montantes et équipez-vous d’un bâton pour effrayer les serpents tapis dans l’herbe ou sous les pierres.

Que faire : En cas de morsure, ne vous affolez pas et essayez de bouger le moins possible pour limiter la diffusion du venin. Vous disposez de plusieurs heures pour vous rendre à l’hôpital le plus proche. En attendant, nettoyez la plaie avec de l’eau et du savon et immobilisez le membre avec une attelle.

A éviter : faire une garrot, inciser la morsure, sucer le venin.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 4.6 ( 1 votes)

A Voir aussi

Les règles d’un dîner

  Il n’a jamais été aussi simple d’organiser une fête… Suivez notre code de bonnes …

Laisser un commentaire