Accueil - Quotidien - Argent - Comment alléger ses mensualités ?

Comment alléger ses mensualités ?

 

Un crédit auto pour acheter la voiture dont vous rêviez, un prêt personnel pour financer votre nouvelle cuisine, un crédit revolving pour vos dépenses coup de cœur… Et vous voilà chaque mois dans le rouge !

Pendant ce temps, votre banquier vous noie sous les courriers, il aimerait bien vous rencontrer pour vous proposer un nouveau prêt. Attention, cela ne ferait qu’accentuer vos problèmes… Savez-vous qu’en réunissant 3 ou 4 crédits en un seul, vous pouvez alléger votre dette mensuelle ?

Il existe pourtant une solution, dont votre conseiller bancaire ne vous parlera pas forcément, qui consiste à réunir tous vos crédits en un seul, de façon à ne payer qu’une seule mensualité et à alléger vos échéances.

Comment alléger ses mensualités ?C’est ce qu’on appelle le rachat de prêts.

Mais pour que cela vous revienne vraiment moins cher, il faut choisir le bon interlocuteur, comparer les offres, décortiquer les taux et calculer le coût final.

Faites bien la différence entre le taux normal, qui ne tient compte que des intérêts facturés, et le taux effectif global (TEG), qui comprend les frais de dossier et les frais d’assurances. C’est ce taux là qu’il faut retenir.

a) Vous avez un prêt personnel pour payer l’aménagement de votre maison. Son taux est de 9% ;
b) Vous voulez combler votre découvert, le taux est de 11 à 15% ;
c) Vous avez emprunter pour acheter une voiture. Il est de 11% ;
d) Le crédit revolving dans lequel vous puisez un peu tous les mois, parce que c’est une réserve bien pratique et presque inépuisable, est à 16%.

Vous allez demander un prêt personnel qui englobera toutes les sommes que vous devez sur ces 4 crédits. Le but du jeu étant de racheter l’ensemble de ces prêts à un taux inférieur au taux moyen des crédits en cours. En sachant que le taux (TEG) d’un crédit à la consommation oscille entre 6 et 10%, négociez et n’acceptez pas un taux supérieur à 8%. Ce qui est nettement plus bas que le taux pratiqué pour un crédit revolving.

A qui s’adresser ?

1 – Les banques pratiquent le rachat de prêts, mais pour l’obtenir, il faut réunir certaines conditions : on passera au peigne fin vos bulletins de salaire, votre dernier avis d’imposition, vos relevés bancaires. On examinera attentivement tous les échéancier des crédits en cours.

Si votre dossier n’est pas solide, le taux que l’on vous proposera risque de ne pas être très intéressant. Au pire, on vous refusera le crédit demandé. De plus, une banque peut exiger, en cas d’accord, que vous domiciliez vos salaires dans son établissement. Or, vous n’avez pas forcément envie de changer de banque.

Si vous devez en passer par là pour régler vos problèmes, ne vous mettez pas martel en tête. Une fois toutes les formalités accomplies, vous vous sentirez plus légère. Les banques se livrent une concurrence bien plus acharnée que par le passé. N’hésitez pas à en jouer pour obtenir les meilleures conditions possibles.

2 – Les établissements spécialisés dans le crédit aux particuliers seront moins regardants, mais cela risque de vous coûter plus cher, car leur taux sont élevés.

En revanche, vous recevrez une réponse précise rapidement et certains se chargent à votre place des démarches de remboursement de vos anciens crédits.

3 – Dans les journaux gratuits, vous trouverez aussi des petites annonces alléchantes. Soyez d’une extrême prudence ! Ces intermédiaires de crédit prospectent souvent pour le compte d’un établissement financier sans dévoiler son nom, ce qui est totalement illégal.

Pourtant, ils vous proposeront monts et merveilles : notamment d’englober toutes vos dettes, y compris votre prêt immobilier, de limiter les démarches administratives, de ne pas compter de frais de dossier et d’être indulgent vis-à-vis de votre situation financière.

Ils annoncent un taux à partir de 6%, mais cela peut, en effet, s’avérer au final beaucoup plus cher. Ne vous y fiez pas et fuyez.

 

 

 

Vous aimez cet article ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une Note ...

User Rating: 4.65 ( 1 votes)

A Voir aussi

Fournitures scolaires

  « Je veux un nouveau cartable », « Je veux le cahier de texte de Lorie », « Je …

Laisser un commentaire