Accueil - Famille - Enfants - Comment bien élever un chaton ou un chiot ?

Comment bien élever un chaton ou un chiot ?

 

Pour un compagnonnage agréable, il convient d’instaurer un respect mutuel avec un minimum de dressage, pour le chien, et d’éducation, pour le chat.

Les règles de la réussite …

Les 5 commandements pour bien élever un chat

1 – Ne pas vous mettre en tête de le dresser. Le chat n’obéit pas, il n’est pas un animal social, mais territorial. Il n’a aucun sens de la hiérarchie.

2 – L’aimer, le câliner, sans trop le manipuler: le chat n’est pas un jouet.

3 – Le respecter: le chat a besoin d’un environnement calme, à l’abri de l’agressivité des autres animaux et des humains.

4 – Ne pas s’offusquer qu’il choisisse ses heures de câlin, ses endroits où dormir : c’est vous qui êtes chez lui !

5 – Lui laisser en permanence de quoi manger: il grignote plusieurs fois par jour, à ses heures, selon son humeur. Et, bien sûr, de quoi boire.

Comment bien élever un chaton ou un chiot ?

Préparer l’arrivée d’un chaton

Songez à baliser le terrain, pour cela i convient de penser comme un chat, d’imaginer avec ses yeux où il pourrait se nicher, se percher (un recoin, le tambour de la machine à laver, le balcon d’où il pourrait tomber).

Attention aux toilettes: il y en a qui veulent y boire et se noient.

Dans les premiers temps, sécurisez une petite pièce pour qu’il se sente bien en sécurité. Placez-y sa litière, un grattoir pour qu’il épargne vos fauteuils, de quoi boire et manger.

Rangez pelotes de laine ou broderies: un chaton aime jouer.

Préparez-lui plutôt un bouchon entouré d’une ficelle ou une noix dans un sac.

Un chaton, bien sevré, s’adapte vite et bien. Bientôt, il vous fera comprendre que c’est vous qui êtes chez lui !

Comment bien nourrir son chat ?

Qu’il soit félin ou canin, l’animal a son alimentation propre. Non, cela ne lui fait pas « plaisir » de manger comme vous.

Non, cela ne lui semblera pas une faveur. Respectez ses goûts, surtout ses besoins, si vous voulez qu’il se porte bien.

Le chat est un carnivore. De tout temps, le chat a chassé pour se nourrir. Si certains continuent encore à attraper oiseaux et mulots, et à les rapporter à la maison comme un trophée, très peu désormais chassent pour se nourrir.

Ceci explique cela : l’industrie de l’alimentation animale est en plein essor. Reste à savoir quel produit choisir ?

Des protéines, toujours des protéines !

Première règle de base : votre chat a un besoin élevé de protéines. Une fois et demie à deux fois plus que les chiens ou les humains. S’il n’a pas son compte, cela peut entraîner chez lui une carence en acides aminés.

Le mot-clé à retenir est diversité des protéines. Une alimentation équilibrée et variée de viande rouge, volaille, poissons, produits laitiers.

Le chat n’a qu’un faible besoin de glucides (sucres et fécules), mais il apprécie les lipides (matières grasses) qui peuvent représenter 50 à 60% de ses repas. Équilibre qui, normalement, est respecté dans des croquettes de qualité.

Jamais le même menu que le chien

Ne donnez jamais une boîte pour chien à votre chat: le taux de protéines y est beaucoup trop faible. Et vice versa, votre chien risque d’avoir des ennuis rénaux s’il se nourrit exclusivement d’aliments pour chat trop protéinés.

N’oubliez pas, enfin, de laisser un bol d’eau à sa portée, surtout si vous le nourrissez de croquettes. En revanche, passée la période de croissance, ne lui donnez plus de lait, mal toléré à l’âge adulte.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une Note ...

User Rating: 4.7 ( 1 votes)

A Voir aussi

Menus spécial Fête des mères

    Votre maman… elle est plutôt tradition, nouvelle cuisine, inventive ? Découvrez nos idées …

Laisser un commentaire