Accueil - Quotidien - Psycho - Des gestes révélateurs

Des gestes révélateurs

 

Les gestes

Un mensonge s’accompagne souvent d’un geste dit ‘d’auto-contact’ dans la zone du visage, de la bouche, voire d’une autre partie du corps. Ainsi, se frotter les narines ou les commissures des lèvres indique un flagrant délit de mensonge. Autre critère : les démangeaisons au moment de répondre. Ça peut être une main qui ‘gratouille’, le lobe de l’oreille, les cheveux ou l’autre main.

Notre corps en dit parfois bien plus long que nous le souhaiterions : nous laissons inconsciemment certains gestes ou postures nous trahir. Voici donc quelques signes décryptés, pour vous aider à mieux faire passer vos messages et à mieux décoder ceux de vos interlocuteurs.

Je suis sûr de moi
Croiser les mains en pointant les pouces vers le haut signifie que vous avez une vision positive de la situation. Ce geste manifeste la confiance et l’optimisme.

Des gestes révélateursJe suis mal à l’aise
Vous toucher la nuque montre que vous vous sentez mal à l’aise ou que vous doutez de ce que l’on vous dit.

Je t’écoute attentivement
Pencher légèrement la tête sur le côté expose la nuque, ce qui fait ressentir à votre interlocuteur qu’il se trouve dans un environnement amical et le met à l’aise. Cette posture indique que vous êtes attentif et réceptif.

Je suis inquiet
Toucher le creux à la base de votre cou exprime que vous êtes inquiète, mal à l’aise, crispée ou anxieuse.

Je n’ai pas confiance en moi
Cacher vos pouces, par exemple en les glissant dans vos poches, indique que vous manquez de confiance en vous.

Je sais de quoi je parle
En tenant vos mains en clocher, vous exprimez un sentiment de confiance et de concentration.

A lire
‘Les gestes vérité’ de François Sulger, éditions Sand.
‘La clé des gestes’ de Desmond Morris, éditions Grasset.

 

 

Source: Forbes

 

 

Et maintenant, Testez-vous…

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le...

User Rating: 5 ( 1 votes)

A Voir aussi

Gardez votre pêche de l’été

  Les vacances font déjà partie du passé. Mais pas question pour autant d’en perdre …

Laisser un commentaire