Accueil - Tendances - Actus - En 2050

En 2050

 

La sécurité

Avec l’accroissement de la vitesse, la sécurité devient un domaine de recherche fondamental. Dans la voiture, bien sûr, avec la ceinture de sécurité, inventée par G. D. Liebau en 1903 et l’apparition des vitres en verre feuilleté (1909) pour remplacer le verre dit « trempé », dangereux pour les yeux et le visage en cas d’accident.

La sécurité devient une affaire d’Etat en France : le port du casque en moto est obligatoire depuis 1965 et la ceinture l’est en voiture depuis 1973. Même les coureurs automobiles sont tenus par une décision de la Fédération Automobile Internationale, de porter des combinaisons et sous-vêtements de protection anti-feu en Nomex?. Des vêtements auxquels N. Lauda et G. Berger doivent leur vie.

Sécurité au travail. La médecine du travail, créée par la loi du 11 octobre 1946, est une des inventions de notre siècle. En 1947, apparaît en France un Institut National de la Sécurité, qui devient, en 1968, l’Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS).

Autre date clef : le décret du 24 décembre 1996, interdisant l’importation et la mise sur le marché français de tout produit contenant de l’amiante, révélée toxique.

Sécurité à domicile. Au début du siècle, un accident domestique nécessitant une intervention immédiate pouvait se révéler mortel. La création des premiers transports médicalisés (1967) ancêtres du SAMU (1972) permet de sauver des vies.

En 1972, l’accent est mis sur la prévention et l’éducation du public avec la création du Comité Français d’Education à la Santé (CFES), l’organisme responsable des grandes campagnes d’information sur les sujets clefs de santé.

Quelle sera notre vie quotidienne en 2050 ?Communiquer

Les moyens de communication se sont extraordinairement développés au cours du siècle, avec l’industrialisation de l’enveloppe à Paris (1840), le premier transport de courrier par avion aux Indes (1911), la première transmission téléphonique sans fil organisée entre les Etats-Unis et la Tour Eiffel (1915), le fax (1949) et l’invention du téléphone cellulaire (1979).

S’informer

Grâce à l’apparition du poste radio (1910) puis de la télévision (1923), il devient possible de se tenir informé autrement que par la presse écrite. Avec le son puis l’image, les événements peuvent enfin être ‘vécus en direct’…

Et même re-vécus à volonté, grâce à l’invention du magnétoscope en 1951. Mais la presse multiplie les améliorations et les nouvelles formules pour séduire : en 1937 sort Marie-Claire, le premier magazine hebdomadaire féminin.

Se connecter au monde

Depuis 1971, date de l’invention du premier micro-ordinateur par le Français F. Gernelle, la révolution des nouvelles technologies a bouleversé nos modes de travail, de vie et de communication.

Si, en France, nous connaissions déjà le Minitel depuis 1980, le Web, ‘réseau des réseaux’, naît des découvertes du Département de la Défense américain (depuis la création du réseau Arpanet, 1969) et du Centre d’études nucléaires.

L’environnement

Économie des ressources non renouvelables, sauvegarde de la diversité biologique et des espaces naturels… Ces idées nouvelles, nées au cours du siècle viennent d’une prise de conscience des relations existant entre les êtres vivants et le milieu dans lequel ils vivent.

Protection de la couche d’ozone et des espaces naturels. Depuis 1971, date de la création d’un Ministère de l’Environnement, la protection de la nature est devenue une affaire publique en France. Le Protocole de Montréal est signé par 40 pays en 1987, dont la France, qui s’engagent à réduire leur production et consommation de CFC (chlorofluorocarbones).

La protection des cultures. Directement lié à notre quotidien, ce domaine a été le premier concerné. A la fin du XIXè siècle, l’introduction en France d’un puceron venu des Etats-Unis pour sauver les vignobles victimes du phylloxéra, constitue le premier exemple de lutte biologique sur notre planète.

Des transports écologiques. Si les chercheurs tentent de limiter la pollution liée au développement des transports, et en particulier de la voiture, depuis la fin du siècle dernier, les véritables réalisations abouties ne sont apparues que depuis peu. En effet, si la première voiture électrique, l’Electrobat, date de 1891, il a quand même fallu attendre 1995 pour que cette invention soit commercialisée en France.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une Note ...

User Rating: Be the first one !

A Voir aussi

Un hiver en couleurs

  Tradition venue des pays nordiques, peut-être même du fameux pays du Père Noël, le …

Laisser un commentaire