Accueil - Famille - Enfants - En vacances avec nos ados

En vacances avec nos ados

 

Pour les adolescents, les vacances, c’est la liberté !

Ils restent scotchés à la télé, ne s’habillent pas, oublient de regarder leur montre… et nous craignons de voir ces mauvaises habitudes s’installer. Pourtant, leur accorder un peu de liberté durant les vacances, c’est aussi l’occasion de dialoguer.

En vacances, ils jouent à contester l’autorité des parents. Pourquoi manger à telle heure ? Pourquoi ne pas rester au lit jusqu’à midi ? Loin des contraintes scolaires, règles et habitudes deviennent des brimades.

Mais si vous êtes tentées de jeter l’éponge, il y a des cas où il faut être strict. Lorsque leur sécurité physique est en jeu. Exemple : partir en voiture avec au volant un copain qui risque de boire. Son projet étant remis en cause, il va sans doute faire la tête. Mais une fois sa colère passée, il vous sera reconnaissant de l’avoir préserver du danger.

Attention aux sanctions abusives !

Imposer votre point de vue sans discuter, c’est conflit assuré et désobéissance garantie ! Un ado veut discuter, ce n’est plus un bébé à qui on dit ce qu’il doit faire.

Parler avec lui, c’est l’encourager à être responsable. Sa sortie lui tient à cœur, soit. Mais, organisée de cette façon, vous ne pouvez pas lui donner le feu vert. Et s’il n’a pas tenu compte de vos recommandations, s’il est sorti sans indiquer l’heure de retour, s’il a roulé en scooter sans casque…

Avant de passer à la sanction, dialoguez encore… Demandez-lui les raisons de sa conduite et surtout ce qu’il en pense. Vous l’aiderez ainsi à comprendre que si vous tenez à connaître son heure de retour, ce n’est pas pour l’ennuyer mais pour vous éviter de vous inquiéter.

Les vacances, c’est aussi le temps des compromis. Exemple : elle pourra se rendre à sa soirée mais vous irez la chercher à une heure fixée d’avance. Ainsi, chacune a revu son désir à la baisse tout en y trouvant son compte !

En vacances avec nos adosPratiquez l’art de la diplomatie !

Le rêve de bien des ados, c’est des vacances en famille mais sans les parents. Alors, si une de ses copines partage une partie des vacances avec vous, bravo. Laissez-les planter la tente dans le jardin. Donnez-lui aussi le pouvoir de décision : programmer une excursion en famille, du sport, le menu du déjeuner… cela la rendra indépendante. Accordez-lui aussi de petites bulles d’autonomie, les ados détestent se sentir « collés » aux parents !

Les négociations peuvent aussi porter sur les sujets du quotidien : le sable des affaires de plage dans la maison, les coups de fils aux copines, la télé et la chaîne a fond… Et s’il y a désaccord, on reprend les discussions plus tard, une fois les tensions retombées.

Pratiquer l’art de la diplomatie, c’est tout bénéfice. En négociant, une ado comprend que l’autorité de ses parents n’est pas un point de vue obtus et borné, mais qui peut évoluer. Aussi, des négociations bien menées aident-elles un ado à grandir et ses parents… à accepter de le voir grandir.

 

 

Athénaïs (août 2003)

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 5 ( 1 votes)

A Voir aussi

Halloween

  Quelque chose se cache derrière Halloween. Là, dans l’ombre des temps celtiques oubliés, se …

Laisser un commentaire