Accueil - Couple - Etes-vous faits l’un pour l’autre ?

Etes-vous faits l’un pour l’autre ?

 

Etes-vous partis pour une vraie « love story » ou une aventure sans lendemain…

Etes-vous tous les deux prêts à vous investir ?

Vivre en couple exige un énorme investissement car il faut donner beaucoup de soi. Or, à certains moments de notre vie, être avec l’autre n’est pas réalisable, et le couple qui se crée ne peut pas fonctionner.

Tout est un simple concours de circonstances : comme deux personnes peuvent se croiser plusieurs fois sans se voir, nous ne sommes pas toujours disponibles et ouverts à l’amour !

Une liaison peut ainsi se terminer prématurément, puis reprendre quelques années plus tard, quand les deux protagonistes sont prêts à se rencontrer vraiment.

De la même façon, nous croisons certains de nos amours futurs, sans qu’ils ne nous fassent aucun effet, parce que nous ne sommes pas disponibles à ce moment-là.

Vos conceptions du couple sont-elles compatibles ?

Etes-vous faits l'un pour l'autre ?Quelle que soit la façon dont votre amoureux envisage votre relation, mieux vaut qu’elle s’accorde avec la vôtre.

Il croit en l’amour fusionnel et ne supporte ni vos ami(e)s, ni vos sorties en solitaire alors que vous souhaitez préserver votre autonomie ? Mieux vaut rapidement mettre les pendules à l’heure pour éviter frustrations, disputes et suspicions pernicieuses.

La fidélité est pour vous un critère essentiel alors que votre ami vous paraît plus « souple » sur le sujet ? Parlez-en, et sans tarder !

Pour construire une histoire durable, il faut établir les bases d’un « contrat » qui convienne à tous les deux, afin que les règles du jeu soient claires, connues et acceptées.

Votre coup de cœur supporte-t-il la « grande désillusion » ?

Les premières semaines d’un nouvel amour sont souvent passionnées… et, comme l’indique le dicton, « l’amour rend aveugle » : on ne voit pas… ou on ne veut pas voir… les défauts de l’autre.

Égoïsme, avarice, manque de tact, manies de célibataire… tous ces petits et gros travers passent inaperçus. Mais, un jour, on y voit brusquement plus clair, et ce qui nous semblait attendrissant peut devenir agaçant, voire insupportable. On réalise alors que le prince charmant n’est qu’un homme comme les autres !

C’est le moment fatidique de la désillusion, de la confrontation entre un être idéal et un personnage réel. S’il est tout à fait normal de connaître ce seuil critique, les deux membres du couple doivent pourtant le surmonter, et chacun doit se frotter à la réalité de l’autre, afin de pouvoir s’engager pour longtemps…

Etre réaliste, comprendre les défauts de son partenaire et voir si (et comment) on va pouvoir composer avec eux est important. Il vaut mieux les accepter, tout en sachant qu’on a bien peu de chances de les changer, pour partir vers ce long voyage à deux qu’est la relation amoureuse.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le...

User Rating: 4.5 ( 1 votes)

A Voir aussi

La Fête des Pères

  Aux États Unis, on fête les papas depuis 1924, et c’est en 1966 que …

Laisser un commentaire