Accueil - Beauté - Faisons le point sur le poids

Faisons le point sur le poids

 

Point sur l’équilibre ou le déséquilibre alimentaire

Les normes sont les suivantes:

– 12 à 15 % de vos Calories doivent être apportées par les protéines.

Pourquoi ? Parce qu’elles constituent toutes les cellules de votre corps. Celles-ci meurent et se renouvellent en permanence. Vous avez besoin de protéines pour les entretenir. Ce besoin est de 1 à 1,5 g par kilo de poids (idéal) et par jour. Ce qui représente environ 12 à 15 % des Calories. La grande majorité des protéines que vous absorbez vient d’aliments comme les viandes, les volailles, les poissons, les produits laitiers. Or, ils contiennent aussi des lipides. Si vous dépassez ce quota, votre alimentation est alors trop riche en graisses.

– 50 à 55 % de vos Calories doivent être apportées par les glucides. Pourquoi ? Parce que ce sont eux qui vous apportent l’énergie immédiatement disponible dont vous avez besoin à chaque instant. Si votre besoin énergétique est de 2 000 Calories, 1000 à 1100 Calories doivent vous venir des glucides.

Vous pouvez facilement faire le calcul (1 g de glucides = 4 Calories) : cela fait de 250 à 275 g de glucides chaque jour. Si les glucides dépassent cette proportion, ils se transforment alors en lipides qui vont se stocker dans votre tissu adipeux. S’ils sont inférieurs à cette proportion, votre alimentation est alors trop riches en graisses.

– 30 à 35 % de vos Calories doivent être apportées par les lipides. Pourquoi ? Parce que, en dehors de se stocker dans votre tissu adipeux, les lipides jouent d’autres rôles dans votre organisme. Ils constituent par exemple, les membranes de toutes vos cellules. Quand ce quota est dépassé, ils viennent augmenter le stock de gras.

– 5% au maximum de vos Calories doivent être apportées par l’alcool. Pourquoi ? Parce que au delà de cette quantité, votre organisme n’est pas équipé pour métaboliser l’alcool. Il devient alors nocif pour votre santé.

Les kilos

Mincir et ne pas reprendre de poids ensuite

Cet exercice fastidieux permet de saisir la réalité des erreurs alimentaires. Les chiffres ont en effet un pouvoir de vérité indiscutable !

Quand, au soir d’un samedi de soldes, vous avez le sentiment d’avoir dépassé les limites de votre carte de crédit (mais peut-être, finalement, pas tant que cela.. ?), une inquiétude vous habite. Mais quand vous recevez votre relevé de banque, il en va autrement. Là, vous avez la réalité de vos dépassements sous les yeux.

C’est en quoi un bilan alimentaire est utile. Il vous dit pourquoi vous n’avez pas votre quota de glucides et un pourcentage de Calories lipidiques élevé : c’est la raison la plus fréquente de la prise de poids.

Vous ne mangez pas assez de pain ?
Vous consommez des crudités ou une salade à chaque repas ?
Vous plongez trop souvent dans un cornet de frites ou dans des grignotages très gras ?

C’est pourquoi tous les régimes, qu’ils soient « protéines » ou autres, faits à la va-vite, sans bilan préalable, sont suivis d’une reprise de poids ensuite. On retombe dans ses anciennes erreurs et fatalement, on regrossit.

 

 

Paule Neyrat, Nutritionniste

 

 

 

Vous aimez cet article ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 5 ( 1 votes)

A Voir aussi

Le goûter

Le terme de collation désignait autrefois dans les monastères la courte conférence du soir, après …

Laisser un commentaire