Accueil - Famille - Enfants - Il joue au bébé

Il joue au bébé

 

Il joue au bébé Quand le « grand » se met à jouer au bébé 

Alors qu’il évoluait sans problème, voilà qu’il perd l’habitude du pot, zozote… Pas de panique, ce refus de grandir est normal, il aide même l’enfant à avancer.

Un jour, il vous réclame la tétine qu’il avait abandonnée six mois auparavant, demande un biberon alors qu’il n’est plus du tout en âge, parle comme un bébé…

Cette régression momentanée peut s’expliquer par l’arrivée d’un petit frère ou un déménagement. Le plus souvent, elle se produit lors des périodes de grands changements, notamment lors des passages à de nouveaux cycles scolaires.
 

 Vers 3 ans 

 
Il entre à la maternelle et devient indépendant. En même temps, il s’aperçoit qu’il n’est plus le bébé roi. Il doit apprendre à partager, à perdre au jeu…

Dures leçons pour un ‘petit dur’ ou une ‘miss casse cou’, qui se sentent soudain fragilisés.

Quoi de plus naturel, alors, que de remarcher à quatre pattes ou de chercher refuge dans les bras rassurants de maman, comme avant.
 

 A 6 ans 

 
C’est la grande école, il faut se tenir tranquille sur sa chaise, lever le doigt, arrêter de rêver…

Et pour compliquer la situation, il entre dans une période de peurs irraisonnées : monstres cachés sous le lit ou voleurs tapis dans le placard.

De grandes questions agitent son esprit : la vie, la mort, Dieu…
 

 A 12 ans 

 
Il fait connaissance avec le collège et découvre que tout n’est pas rose dans le monde des adultes.

Ce qui lui donne parfois envie de retrouver un état sans souci… l’enfance et son vieux doudou, juste pour un moment de réconfort.
 

 Quelques conseils … 

 

Comme une voiture qui rétrograde en côte pour mieux avancer, l’enfant a besoin de régresser afin de mieux progresser.

Si cette régression peut agacer, mieux vaut quand même, prendre son mal en patience et le laisser faire ses pauses.

Donnez-lui le temps de jouer, dessiner, regarder la télé. Le rythme de vie d’un enfant est élevé.

A la maison, il doit apprendre à mettre la table, ranger sa chambre, etc. Il y a l’école, les devoirs, la musique le mercredi, le foot le samedi… Aussi, de temps en temps, il dit : Stop, je suis fatigué, je n’ai plus envie !

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une note...

User Rating: 4.45 ( 1 votes)

A Voir aussi

Gardez votre pêche de l’été

  Les vacances font déjà partie du passé. Mais pas question pour autant d’en perdre …

Laisser un commentaire