Accueil - Beauté - La contraception

La contraception

 

Stérilet et Préservatifs

Les Stérilets sont placés à l’intérieur de l’utérus. Il existe des stérilets en plastique, des stérilets au cuivre, des stérilets à la progestérone.

Les seuls couramment employés aujourd’hui sont les stérilets au cuivre et à la progestérone. Le taux d’échec des stérilets au cuivre est d’environ 1%. Le stérilet à la progestérone est très efficace. Ils peuvent être gardés selon le modèle de 3 à 5 ans.

Les règles sont la plupart du temps plus abondantes avec le stérilet au cuivre : parfois des ménorragies  (pas avec le stérilet à la progestérone où elles ont plutôt tendance à disparaître, ce qui peut parfois être utile ou jugé par certaines comme confortable).

L’insertion chez des femmes n’ayant pas eu d’enfants n’est plus recommandée par crainte d’infections pouvant entraîner une stérilité. En cas de désir de grossesse, il suffit d’enlever le stérilet. Comme les stérilets n’inhibent pas l’ovulation les grossesses extra-utérine sont possibles. Il y a donc lieu de s’en inquiéter en cas de retard de règles.

Les diaphragmes ne sont plus guère employés. Ils sont de plus difficiles à trouver. Taux d’échec élevé.

Les Préservatifs sont aussi le moyen de protection contre le Sida et les autres maladies sexuellement transmissibles. On préconise l’usage concomitant d’un spermicide.

Implanon

Premier implant contraceptif disponible en France. Petite révolution dans le domaine des contraceptifs.

Il se présente sous la forme d’un bâtonnet de 4 cm de long et 2 mm de diamètre, à placer sous la peau de la face interne du bras. (Les médecins recevront une formation…).

Le principe actif est l’étonogestrel, métabolite actif du désogestrel (progestatif de 3° génération). Implanon en assure la diffusion dans le tissu sous-cutané pendant trois ans. Il est mis en place dans les cinq premiers jours du cycle ou le jour suivant le dernier comprimé contraceptif.

Indication: Implanon permet d’obtenir une contraception efficace indépendante de l’observance et peut être utilisé sans risque par les nullipares (comprenez, celles qui n’ont jamais eu d’enfants). Il est actif dans les 24 heures qui suivent la pose ; l’effet est rapidement réversible après le retrait (4 jours en moyenne).

Contre-indications: allergie à l’un des constituants, accident thrombo-embolique évolutif, tumeur, insuffisance hépatique, hémorragies génitales, et bien sûr grossesse…

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une Note ...

User Rating: Be the first one !

A Voir aussi

Maîtriser son stress

  En France, plus de la moitié de la population se dit stressée… Qu’est-ce que …

Laisser un commentaire