Accueil - Loisirs - La Drôme, Porte du soleil !

La Drôme, Porte du soleil !

 

Carrefour incontournable sur la route du soleil, Valence offre aux regards avisés toute l’histoire de la Renaissance gravée dans ses murs.

Le Valentinois

Un siècle avant Jésus-Christ, au carrefour des chemins entre Lyon et la Provence, naissait Valentia, ville romaine dont la beauté était « l’égale de Vienne et d’Arles ».

Les temps moyenâgeux la virent tour à tour cernée de remparts et terme d’accueil des religions. Place militaire où le commerce du sel s’accommodait des humeurs d’un fleuve encore sauvage. La ville se développa sur les hauteurs de la première terrasse où les monuments témoignent aujourd’hui des prouesses architecturales de la Renaissance.

A l’abri des remparts se dressèrent des monuments historiques, de riches demeures, des hôtels particuliers, des temples et des églises. La ville connut Bonaparte, élève brillant de l’école militaire, Mandrin le contrebandier, exécuté en 1755 sur la place des Clercs, Marie de Valence la mystique.

Les Valentinois l’appellent la vieille ville. Parée de trésors ancestraux, elle révèle toute l’histoire de l’architecture moyenâgeuse : le gothique flamboyant, l’art de la renaissance, l’art italianisant, le retour à l’antique.

La Drôme, Porte du soleil !En y entrant, vous découvrirez la place des Clercs, une esplanade entourée d’un vaste ensemble religieux où s’impose la cathédrale romane St-Apollinaire au côté de l’ancien palais de l’évêque, aujourd’hui Musée des Beaux Arts.

Jadis « théâtre » de la ville, de nombreux spectacles s’y jouaient mais aussi des scènes tragiques lorsque le lieu servait à l’exécution des condamnés à mort.

Quelques pas plus loin, la Grande-Rue abrite la maison des têtes dont la façade entièrement sculptée représente les arts universitaires enseignés à Valence au Moyen-Age.

A quelques mètres de là, la maison Dupré-Latour témoigne aussi de cette époque médiévale, âge d’or de la ville. En traversant d’étroites ruelles, vous découvrirez le temple St-Ruf (célèbre pour ses décors en dorure et faux marbre du XVIII° siècle), le pendentif de Valence, les hôtels particuliers des XVII° et XVIII° siècles, les côtes (ces escaliers au charme pittoresque qui relient la première terrasse à la basse ville)…

En dehors de la vieille ville, vous trouverez au sud les allées de verdure du parc Jouvet où les jardins offrent un brin d’Eden reposant.

Tout proche en haut des marches, dans les décors du champ de Mars, le kiosque de Peynet, lieu des amours romantiques, ô combien célèbres, s’élève face aux montagnes ardéchoises.

Valence est aussi une cité gourmande où les marchés proposent aux gastronomes les spécialités du terroir : le picodon de la Drôme, la caillette de Chabeuil, la pogne de Romans et l’incontournable suisse de Valence, ce petit bonhomme en pâte sablée parfumée à l’écorce d’orange confite, créé par un Valentinois il y a plus de 200 ans.

Les amateurs de visites guidées pourront partir à la découverte des richesses valentinoises grâce à « Valence, ville d’art et d’histoire », qui organise toute l’année 3 circuits : la découverte de la ville en 2 heures, la visite des canaux et les balades à thèmes.

Du chocolat, des oiseaux, des chaussures, des bonbons, un bateau à roue, des santons, des crocos, du nougat, un palais idéal, une gare, des musées, une marquise, des châteaux… La Drôme s’offres des airs d’inventaire à la Prévert.

Reflet d’une diversité exceptionnelle de lieux à découvrir, ce guide des Incontournables est l’objet indispensable à emporter partout avec vous. De la Drôme des Collines à la Provence, en passant par le Vercors, il va vous permettre d’aller à l’essentiel de ce qu’il faut voir, goûter, toucher, sentir, ressentir.

Nature, aventure, terroir, mémoire, culture, insolite… La Drôme c’est tout ça à la fois ! Un concentré d’émotions et de saveurs dont il faut pleinement profiter. Vous y ferez la connaissance d’hommes et de femmes exceptionnels qui par passion vont au bout de leurs rêves. Vous savourerez des produits aux saveurs généreuses. Vous admirerez des paysages et des lieux dont le souvenir vous accompagnera longtemps.

Pour visiter la Drôme avant de faire vos valises, c’est ICI

 

Adresses Utiles

– Office du tourisme – 54 rue Denis Papin Tel 04.75.44.90.40
– Musée : 04.75.79.20.80
– Valence, ville d’art et d’histoire : 04.75.79.20.86

A voir

– Parc Jouvet, Jardins du Musée, Kiosque Peynet, Port de l’Épervière à Valence
– Circuit botanique et jardin de Sémaphore à Montélier
– Le jardin des oiseaux à Upie
– Le Musée de Madagascar et la Maison des Grimaldi à Chabeuil
– Grotte de la Dame Blanche à la Baume Cornillanne

 

 

Athénaïs le 16 août 2001

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une note ...

User Rating: 4.45 ( 1 votes)

A Voir aussi

Leçon de Sushis

  Vous souhaitez un peu de dépaysement pour vos repas entre amis ! Rien de …

Laisser un commentaire