Accueil - Loisirs - La Randonnée

La Randonnée

 

Partez du bon pied !

Chaque année, 15 millions de randonneurs parcourent les 800 000 kilomètres de sentiers balisés par la FFRP (Fédération française de la randonnée pédestre).

Un Français sur quatre marche et 66 % des randonneurs sont des femmes. Les plus sportives choisissent des parcours difficiles en montagne ou le légendaire chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, voire des treks (courses d’endurance) dans des pays lointains, mais la majorité opte pour des promenades en famille ou en groupe ponctuées d’animations et la découverte du patrimoine naturel.

Les précautions à prendre avant de partir

Pour une balade sûre, choisissez un itinéraire balisé et décrit dans un guide, cela vous évitera de vous retrouver devant une rangée de barbelés ! La veille de votre sortie, consultez la météo. Partez tôt le matin et prenez un petit déjeuner copieux, enfin calculez votre rythme – on marche en moyenne à 4 km/h mais plutôt à 3 km/h avec des enfants – et surtout ménagez-vous des pauses régulières.

Pour les vêtements, privilégiez les fibres assurant une bonne évacuation de la transpiration et une grande liberté de mouvements. Les chaussures doivent être solides et légères. Les chaussures à tige haute sont indispensables en montagne ou pour le tout-terrain ; les tiges basses sont suffisantes pour les petits parcours.

La Randonnée

Côté sac, une taille de 30 litres à 40 litres suffit amplement. Il doit être le plus confortable possible et son contenu facile d’accès : poches latérales, poches frontales, poches filet, rabat extérieur et intérieur. La vie d’un sac se passe autant à terre que sur votre dos, donc vérifiez l’épaisseur du fond. N’oubliez pas lunettes et chapeau, enfin les bâtons contribuent à soulager les jambes en montée et plus encore en descente, aujourd’hui ils sont télescopiques et ultralégers.

La randonnée est un vrai moment de détente qui permet de découvrir des sites exceptionnels. Mais il ne s’agit pas pour autant de s’aventurer sur les sentiers montagneux ou autres sans un minimum de préparation et un bon équipement.

Avant de partir repérez l’itinéraire que vous allez suivre et renseignez-vous sur la météo.

Même si la randonnée ne requiert aucune qualité particulière, elle reste une activité assez physique, qui demande de la discipline. Encore plus en montagne, à cause des dénivelés.

Apport énergétique

Avant de vous élancer à l’assaut des cimes, prenez un petit déjeuner copieux comprenant des sucres lents (corn-flakes), des sucres rapides (croissant, confiture) et une boisson (café, thé).

A l’inverse le déjeuner sera équilibré mais plus léger.

Démarrez lentement pour chauffer les muscles et ne pas vous essouffler dès les premiers mètres. Trouvez votre propre rythme et gardez-le.

Buvez régulièrement : en randonnée il est recommandé de boire deux litres d’eau par jour.

Il n’est pas nécessaire de vouloir suivre vos amis à tout prix, la randonnée n’est pas une compétition, elle doit rester un plaisir. Il est recommandé de faire des pauses régulièrement pour vous reposer et manger des biscuits, des fruits secs, des barres énergétiques ou autres petites douceurs qui vous empêcheront de connaître la fringale (manque de sucre dans le sang).

Equipement

Le choix des chaussures reste primordial, elles doivent :
– de préférence être souples et légères.
– monter au-dessus des chevilles pour maintenir celles-ci correctement et les protéger contre les cailloux et les pierres.
– posséder des semelles épaisses pour amortir les chocs, crantées et antidérapantes pour prévenir les chutes.
Il n’est pas idiot de prendre une pointure de plus, en marchant les pieds gonflent. Impératif, vos doigts de pieds doivent pouvoir bouger librement.
N’hésitez pas à porter vos chaussures avant pour vous y habituer et éviter les ampoules.

Optez pour des vêtements pratiques, plutôt en coton, faciles à enlever et à remettre, adaptés à tous les temps. Sans oublier une casquette ou un chapeau et de bonnes lunettes de soleil.

Pour une randonnée d’une journée un sac de moins de 35 litres est idéal. Il doit être le plus fonctionnel possible pour accéder facilement à ce qu’il contient.

N’oubliez pas la petite trousse d’urgence comprenant entre autres : un antiseptique, un antalgique, des ciseaux, des sparadraps, de l’élastoplaste, une couverture de survie, du sucre.

Les petits plus utiles

– Un bâton de marche, il soulage l’effort et peut vous aider à repousser certains petits animaux dans les hautes herbes par exemple.
– Un couteau suisse
– Une boussole
– Des allumettes
– Des jumelles
– Votre portable, non pas pour appeler vos copines tous les 500 mètres mais on ne sait jamais en cas de pépin.
– Une cape de pluie, facile à glisser dans votre sac, pour vous protéger en cas d’averse soudaine.

 

 

Plus d'infos
Fédération française de la randonnée pédestre, 14, rue Riquet, 75019 Paris. Tél. : 01.44.89.93.93

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une Note ....

User Rating: 5 ( 1 votes)

A Voir aussi

Recettes pique-nique

  Emportez un pot de rillettes de maquereau, un fromage frais à tartiner, un petit …

Laisser un commentaire