Accueil - Quotidien - Argent - La vie de famille recomposée, côté finance…

La vie de famille recomposée, côté finance…

Famille recomposée1,6 million d’enfants vivent avec…… Un monsieur qui n’est pas leur papa ou une dame qui n’est pas leur maman. Ils constituent ainsi ce qu’on appelle une famille recomposée, c’est-à-dire « une famille dans laquelle des enfants sont issus d’une union antérieure des parents ».

Dans ces nouvelles tribus, on conjugue les beaux-parents et les demis-frères/ou sœurs avec plus ou moins de facilité. Rien n’y est tout à fait simple et pour vivre « ensemble », il faut accepter mille et un ajustements, s’accorder, discuter, concéder …

Une large réforme du droit de la famille

La loi sur l’autorité parentale (mars 2002) est venue mettre un peu d’ordre dans tout cela. Car la famille recomposée, c’est aussi la reconnaissance de liens juridiques entre les personnes et des organisations complexes en termes de finances et de gestion de la vie courante. Qui détient l’autorité parentale ? Qui paie quoi ? Quelle nouvelle place faite aux parents mais aussi aux beaux parents ?

Chacun a une place légitime dans cette constellation familiale. En prenant en compte les droits et les devoirs de chacun. Autrement dit, chacun à une place mais chacun à sa place !

Les familles recomposées aujourd’hui

En 15 ans, les familles recomposées ont pris une place reconnue dans la nouvelle géographie des structures familiales. A tel point qu’une loi est venue poser un cadre sur l’autorité parentale, son exercice et les droits et devoirs des membres des familles recomposées.

L’émergence d’un nouveau mode familial

Il y a vingt ans, face à ces nouvelles organisations familiales, on parlait de tribus, terme mêlant des notions d’archaïsme et de non droit. Depuis, les choses ont grandement changé. Le terme de « famille recomposée » a fait son apparition dans le dictionnaire et le modèle familial s’est répandu autour de nous. Drôle de renversement !

Les chiffres

Pour prendre en compte les chiffres officiels, il faut savoir que l’Insee prend en compte à la fois :
– les enfants qui vivent avec l’un de leurs parents et un beau-parent. Ils sont 1,1 million.
– les enfants qui vivent avec leurs deux parents (ils sont issus de la nouvelle union) et des demi-frères ou/et demi-soeurs, issus des premières unions de leurs parents. Ils sont 513 000.
– Soit un total de 1,6 million en famille recomposée.

710 000, c’est le nombre de familles recomposées recensées par l’Insee. Soit, 1 famille sur 10.
9% des enfants de 13 ans vivent avec un parent et un beau-parent.
88% des familles recomposées nombreuses hébergent des enfants de plusieurs unions. Les familles recomposées sont deux fois plus nombreuses à avoir 4 enfants ou plus.

 

 

A Voir aussi

Comment bien élever un chaton ou un chiot ?

  Pour un compagnonnage agréable, il convient d’instaurer un respect mutuel avec un minimum de …