Accueil - Quotidien - Psycho - La Zen attitude

La Zen attitude

 

Apprendre à se nourrir sans suralimenter nos stress… Remplacer les fringales par les plaisirs de la table… Manger mieux pour manger moins et retrouver une bonne image de soi : ces nouvelles habitudes ne sont pas trop difficiles à adopter…

Pour une fois, les nutritionnistes sont d’accord : prises de poids et compulsions sont avant tout dues aux stress et à une mauvaise hygiène de vie. Tout simplement parce que notre vie et nos rites diététiques ne sont plus aussi équilibrés que dans le passé.

Jadis, l’importance accordée aux repas obligeait chacun à chasser ses soucis et à se concentrer sur le contenu de son assiette. D’une certaine manière, comme monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, les Français appliquaient quelques préceptes du zen, qui consistent à gérer ses émotions et à ne pas se laisser envahir par elles.

La Zen attitude

Aujourd’hui, nous faisons volontiers l’impasse sur le petit déjeuner, sautons des repas, grignotons sur le pouce à midi ou vite fait devant la télé le soir. Nous n’accordons plus assez de temps à ces rendez vous gourmands et aux conversations en famille. Or, sans ces rites, le sas qui maintient les stress à distance reste ouvert, ce qui perturbe notre horloge intérieure et génère des compulsions.

On s’empiffre alors de ‘junk food’ et le printemps venu, on dévore le dernier régime fashion, le vrai ; enfin, celui qui va nous permettre d’enfiler le dernier maillot Eres. Naturellement, les kilos un temps volatilisés se réinstallent aux premiers frimas.

Il est temps de prendre quelques résolutions peu coûteuses et peu contraignantes. Elles sont faites d’une somme de petits ‘trucs’, de règles de bon sens, d’actes de vigilance qui, appliqués du matin au soir, permettent de mieux vivre et de mieux nous nourrir.

Le matin

Dès que vous mettez le pied par terre, posez-vous la question : ‘Qu’est-ce qui me ferait plaisir aujourd’hui ?’. Et essayez de satisfaire au moins un de ces souhaits car moins on est frustrée, moins on attaque la barre de Toblerone au piolet.

Plutôt que d’avaler vite fait un bol de café brûlant, faites sonner le réveil un quart d’heure plus tôt ; dressez la table du petit déjeuner, pressez des fruits et prenez le temps de beurrer une tartine et de la déguster en famille. Éteignez la radio et la télé : les aliments sont mieux assimilés s’ils sont ingérés dans le calme et la bonne humeur. Et un vrai petit déjeuner vous évitera de foncer à onze heures vers la boîte de Figolu.

Pendant le trajet vers votre bureau, emportez un livre ou un magazine qui vous intéresse. La lecture permet de s’extraire de l’agitation ambiante et d’arriver plus détendu sur son lieu de travail.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une note...

User Rating: 4.65 ( 1 votes)

A Voir aussi

Les fruits d’été

  Gorgés de soleil, rafraîchissants à souhait, les fruits d’été apportent sur nos tablées un …

Laisser un commentaire