Accueil - Quotidien - Psycho - La Zen attitude

La Zen attitude

 

A midi

Si vous disposez de peu de temps, il vaut mieux ne manger qu’un plat mais dans un endroit calme. Et garder dix minutes pour faire quelques pas après le repas et se vider la tête de toute tension. Marcher en approfondissant son rythme respiratoire est un moyen très sûr de relativiser les problèmes quotidiens et de retrouver son calme.

Dans la journée

Ne confondez pas action et agitation. En travaillant votre capacité de concentration (dix minutes de méditation quotidienne suffisent), vous deviendrez vite beaucoup plus performante et n’aurez plus besoin de boissons qui speedent (café, Coca, etc..) et attisent la nervosité.

Dans l’après midi

Buvez beaucoup d’eau ou du thé vert : cela remplit l’estomac et favorise l’élimination des déchets.

Nous mangeons trop parce que nous nous laissons dévorer par les stress. Cela alourdit la silhouette et donne une mauvaise image de soi. Deux sources de mécontentement qui conduisent tout droit aux compulsions alimentaires.

Le soir, prenez le temps de dresser une vraie table : l’esthétique et l’harmonie des lieux sont des facteurs importants d’équilibre et de félicité. Soignez la déco et la présentation des mets, les éclairages (pas trop violents), la musique (en sourdine). Éteignez la télé, allumez des bougies.

Le plaisir des sens contribue à réguler l’appétit : pendant le dîner, privilégiez la qualité du vin plutôt que la quantité. Il vaut mieux boire un verre de bon vin que deux de mauvais. Et puis, votre sommeil sera plus paisible !

La Zen attitude

Après le repas du soir

Rien n’est plus stressant qu’une mauvaise digestion : découvrez les infusions et les tisanes. Certaines sont délicieuses et toutes facilitent l’assimilation des aliments.

Allongez-vous dans un fauteuil confortable et livrez-vous au plaisir de la conversation avec vos proches. Ou allumez la télévision mais prenez le temps de choisir un programme qui vous intéresse. Sinon, lire, c’est bien aussi !

Avant de se coucher

Un quart d’heure avant de filer au lit, laissez affleurer les pensées agréables et repoussez les autres. Si, on peut ! Il suffit de fermer les yeux, de respirer profondément et de visualiser le parcours de l’air qui descend des poumons vers la pointe des pieds. C’est comme cela que les yogis atteignent à la béatitude.

Prenez le temps de vous démaquiller avec des gestes délicats et des produits au parfum tout doux : après une journée de travail, la peau, elle aussi, a besoin de se nourrir et de se détendre. Le beau et le bon font aussi du bien à l’âme !

Bonne nuit !

Glissez-vous dans des draps qui sentent bon. Au besoin, pschittez un parfum délicat de fleurs ou de feuilles séchées, qui évoque l’idée d’un sous-bois ou d’une balade dans un pré. Dans l’air et sur l’oreiller, c’est fou ce que cela fait planer !

Recensez les plaisirs de la journée, puis concentrez-vous sur le rythme de votre respiration et laissez le sommeil vous envahir. Si vous préférez compter les moutons, c’est bien aussi. L’idée, c’est de mettre la conscience en position ‘nuit’.

Les nutriments du zen….

Chaque émotion forte sollicite le système nerveux, lequel se voit dans l’obligation de pomper dans ses réserves de vitamines du groupe B et de magnésium. D’où l’importance de se supplémenter de ces substances.

Les vitamines du groupe B se trouvent en quantité dons les céréales complètes, les fruits secs, les fromages ‘bleus’. Sans oublier le germe de blé, délicieux lorsqu’il est saupoudré sur les aliments.

Le magnésium est présent dans les légumes verts, le chocolat noir, les crustacés et les fruits secs.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une note...

User Rating: 4.65 ( 1 votes)

A Voir aussi

Petit dictionnaire bilingue

Bien que nous utilisions les mêmes mots, nous ne leur accordons pas le même sens. …

Laisser un commentaire