Accueil - Ailleurs - USA - Le bagel du matin

Le bagel du matin

SeverineQuestion à John, 30 ans, américain installé en France : « Qu’est-ce qui te manque le plus ici, John ? », « Mon bagel du matin ! »

Eh oui ! Les Américains raffolent de ce petit pain rond, troué en son centre et qu’on peut manger sous des formes déclinées à l’infini (on met ce qu’on veut dans la pâte et on peut le garnir comme un sandwich). Sa pâte ressemble à du pain mais très, très dense, un peu élastique et légèrement sucré. On le trouve frais et tiède à tous les coins de rue des USA, mais aussi au supermarché sous vide, on peut le congeler, le toaster… On commence tout juste à le trouver à Paris.

Quelques points fondamentaux pour nous les filles…

1. Ça a combien de calories ?

150 à 200 Kcalories paraît-il, selon la taille du bagel (soit pour situer si ma mémoire est bonne, environ 1/3 Big Mac ou 2,5 pommes). Mais surtout, vous diront les américains, il est « low fat ». Il est fait en gros de farine, levure, un peu de sucre et de sel ; il est bouilli deux minutes puis cuit au four. Donc pas de graisse !

Ce qui explique d’ailleurs son succès croissant ici. Comparé aux autres basiques habituels du petit déjeuner américain (œufs aux bacons, cinnamon roll genre de pain aux raisins sans les raisins et plein de cannelle…), le bagel est plutôt sain. Ce qui tue les cuisses c’est ce qu’on met à l’intérieur, le plus classique étant le cream cheese (se trouve dans le commerce sous la marque Philadelphia Cheese, Du Saint Moret en plus épais).

2. Est-ce que c’est dur à faire ?

Moyen. Le problème est de bien doser la combinaison eau/farine et d’obtenir une pâte compacte bien lisse. Il faut compter environ deux heures cuisson comprise mais il y a plein de plages horaires libres pour faire autre chose. Et puis, c’est pas cher, exotique et doit pouvoir nourrir plusieurs copains affamés. (Voir recette page suivante).

Prévoir des trucs à mettre dedans : fromage à étaler, saumon, tout ce dont vous avez envie !

3. Est-ce que mon homme va aimer ?

Petit sondage rapide : réponse unanime. « C’est bien, ça cale ! ». Les américains en mangeraient en moyenne au moins un par semaine. Les bébés aussi aiment bien à mâchouiller lorsqu’ils font leurs dents. La vraie question à poser à votre jules : « Peut-il en mettre un entier dans la bouche ? » (environ 10 cm de diamètre). Petit jeu américain tout à fait délicat !

Un peu d’histoire…

Il faut savoir que les origines du Bagel sont assez controversées (c’est comme les menhirs !), la version la plus acceptée étant qu’il aurait été créé en 1683 par un boulanger autrichien, en remerciement au Roi de Pologne Jan Sobieski, venant de sauver l’Autriche d’une invasion turc. Le dit roi étant un cavalier réputé, le boulanger chercha à imiter la forme d’un étrier – étrier se disant « beugel » en autrichien-.

Mais depuis le début, le bagel est aussi clairement lié à la culture juive. Peut-être le boulanger en question était-il juif ?? Toujours est-il que ce seraient les immigrants juifs d’Europe de l’Est (notamment russes) qui ont apporté massivement le Bagel aux USA au début du XXème siècle d’abord à New York et Chicago.

Et le bagel est toujours autant d’actualité (il y a au moins quatre entreprises de bagels cotées à la bourse de New York !). Parce que le bagel est bon, sain, pratique et qu’il permet beaucoup d’imagination, il évolue avec son temps !

La recette

Ingrédients : 2 paquets de levure, 1/2 l d’eau, 3 cuillères à dessert de sucre, 3 cuillères à dessert de sel, 800 gr de farine, 1 cuillère à dessert de sucre supplémentaire pour l’eau de cuisson, blancs d’œuf pour la présentation.

Instructions : Dissoudre la levure dans de l’eau puis ajouter sucre et sel. Ajouter ensuite la farine et travailler la pâte pendant 5 bonnes minutes ou utiliser un mixer jusqu’à ce que la pâte soit douce et lisse. Couvrir et laisser monter 40 minutes. Diviser la pâte en 12 petites boules, les trouer au centre avec le pouce et les former comme des petits pains ronds. Laisser reposer 20 minutes. Préchauffer le four à 210°C. Faire bouillir l’eau avec une cuillère à soupe de sucre. Plonger doucement chaque bagel dans l’eau et les laisser bouillir deux minutes. Fariner une feuille de papier aluminium. Retirer les bagels de l’eau et les placer sur la plaque du four. Les recouvrir de blancs d’œuf. Mettre au four 25 à 30 minutes. Déguster tiède. Une fois que vous maîtrisez la technique, vous pouvez introduire des raisins, des épinards, ce que vous souhaitez dans la pâte. Merci à Doris pour sa recette

Pour en savoir plus sur les bagels : freeweb.pdq.net/shoe/

A Voir aussi

Louer sa résidence secondaire

  Aujourd’hui, plus de 3 millions de propriétaires possèdent une résidence secondaire. Pour la rentabiliser, …