Accueil - Famille - Le bénévolat

Le bénévolat

 

Par le fait d’aider sans contrainte et sans rien attendre en retour, sinon la satisfaction du service accompli, le bénévolat cultive les plus hautes valeurs humaines que sont la solidarité et l’aide à son prochain. Les 16 millions de bénévoles que compte la France témoignent recevoir plus qu’ils ne donnent…

– J’ai toujours un peu de mon temps à offrir
Il y a toujours chez chacun d’entre nous quelque chose qui déborde de la coupe. En ce qui concerne le bénévolat, quelques heures par semaine peuvent tout à fait être dégagées sans que ce choix soit une corvée. Au contraire, il est très important que la notion de plaisir soit présente. D’où l’intérêt d’opter pour un secteur associatif qui corresponde à votre sensibilité.

– Je mets en valeur mes compétences
Vous avez certainement une expérience à transmettre. Nombre de bénévoles choisissent par exemple d’intégrer une association sportive en aidant à l’encadrement des jeunes. Peut-être aimer vous coudre, tricoter ? Dans ce cas, renseignez-vous dans votre ville. Il existe sûrement une attente allant dans ce sens. Quoi qu’il en soit, il est essentiel que vous soyez passionné par ce que vous proposez.

Le bénévolat

– Je pratique l’action juste
Le bénévolat est l’occasion d’expérimenter l’action désintéressée qui, selon toutes les Sagesses, est la seule qui soit authentiquement juste, puisque dénuée du besoin de reconnaissance. Dans la philosophie indienne, le bénévolat est une véritable voie de connaissance de soi, appelée karma yoga ou yoga de l’action. Cette pratique s’étaye sur un verset de la Bhagavad Gita qui stipule que l’acte parfait est celui qui est accompli en toute conscience sans que l’actant soit attaché à son résultat…

– Je tiens mes engagements
La notion d’engagement, mise à mal par une société de plus en plus individualiste, est une valeur qui fait honneur à ceux qui décident de se lancer dans le bénévolat. Une fois vos engagements librement consentis, le fait de les tenir sera la pierre que vous apporterez à l’élaboration d’un monde meilleur. Enseigner par l’exemple a beaucoup de plus de poids que la simple contestation. Vous engager et tenir sur la durée, c’est de toute manière effectuer un choix que personne ne pourra décemment vous reprocher, quel que soit le domaine d’activité élu.

– Je relativise mes soucis
S’occuper gratuitement d’autrui possède un aspect non négligeable. En pratiquant le bénévolat, vous ne verrez plus vos soucis quotidiens de la même manière. Non pas qu’il faille prendre l’exemple caricatural de ces dames patronesses d’antan qui ne s’occupaient de leurs pauvres que dans un but narcissique. Il s’agit plutôt de réaliser que les contrariétés auxquelles vous accordiez une certaine importance n’auront plus, face aux réelles difficultés de certains, le même impact négatif. Cette forme d’excentrage se révèle toujours bénéfique.

En résumé

Ce n’est certainement pas un hasard si les figures médiatiques préférées des Français (toutes opinions politiques et religieuses confondues) sont des personnalités telles l’Abbé Pierre, Coluche, Sœur Emmanuelle… Preuve s’il en est que l’amour du prochain dépasse tous les clivages et reste la seule valeur sur laquelle miser sérieusement pour que l’humanité ne sombre pas. Faire du bénévolat revient en quelque sorte à mettre en acte une dimension altruiste plutôt que prêcher de façon stérile…

 Où trouver les associations ? 

 

Auprès des mairies, du centre social, de la M.J.C, des antennes du centre du volontariat ou du fonds d’action sociale.
Sur Internet : L’institut de recherche et d’info sur le volontariat
et aussi  : Place Publique – Horizon LocalInfo EuropeMédecins sans FrontièresVie Associative

 A lire… 

 

– Les métiers de la solidarité internationale : Bénévoles, volontaires, salariés. De Hordan Pinaud Véronique aux éditions l’Harmattan. Prix 21 € environ
– Bénévolat, entre le cœur et la raison. De Robichaud Suzie aux éditions JCL. Prix 22 € environ

 

 

Sophie

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une note ...

User Rating: 4.35 ( 1 votes)

A Voir aussi

La grasse matinée

  Qui l’aurait cru ? La femme moderne, que l’on nous présente si souvent à …

Laisser un commentaire