Accueil - Quotidien - Psycho - Le bonheur en France

Le bonheur en France

 

Un mail a été envoyé à 130 000 internautes et il leur était demandé : « Et vous, quelle est votre « recette » du bonheur ? ».

771 mails ont été reçus, à 99% en provenance de femmes, 25% habitant Paris ou la région parisienne et 75% la province. 10% étaient âgées de – de 18 ans , 40% de 18 à 24 ans, 25% de 25 à 34 ans, 25% n’ayant pas communiqué leur âge.

La plupart des 770 femmes ont livré leur propre recette du bonheur de manière spontanée et naturelle, avec des mots et des phrases venant du cœur. Certaines même sous forme de poésie (10%). Le tout avec beaucoup de fraîcheur, d’humour et d’enthousiasme.

Le Bonheur en France

Quelle est votre « recette » du bonheur ?

Un bonheur calme et tranquille en famille

– Le bonheur passe avant tout par la sphère familiale : affection parents/enfants, tendresse dans le couple, avec une vision des choses assez simple et idéaliste. Pas de délires fous ni d’idées farfelues, un esprit assez conservateur. La majorité des jeunes femmes (50% ont moins de 24 ans dans l’étude) trouvent refuge dans des valeurs de simplicité et de grande tendresse. Elles éprouvent le besoin de se « re-normer » et elles le font en adoptant des valeurs et croyances résidant dans la fidélité, l’amour familial et l’éthique.

– Il est donc question d’un amour au sens le plus primaire du terme, extrêmement affectif, à la limite de l’amour naïf. Le bonheur est intimement lié à l’autre et aux enfants, et est transcrit très tendrement au travers des mots, comme : « un matin câlin, me blottir près de ton cœur » ou « le bonheur c’est tout simplement aimer et être aimée », « oublier mes soucis d’un jour et m’endormir en pensant à l’amour ». Nous sommes dans un bonheur au quotidien, une affection au jour le jour qui se traduit dans tous les moments de la vie : « le bonheur c’est une tarte aux pommes avec du chocolat, et trois cœurs grands comme ça, dans ma cuisine à moi ».

– L’amitié est également citée mais dans une bien moindre mesure.

– Le bonheur est au nid douillet, avec son homme et ses enfants. Pour un grand plein affectif, de chaleur et de (ré)confort !

Cette simplicité apporte beaucoup de fraîcheur, et est un vrai bol d’oxygène par rapport à nos vies devenues extrêmement compliquées et complexes. C’est une pause nécessaire, presque une étape de survie obligatoire nous permettant de nous déconnecter des difficultés rencontrées dans le réel pour mieux les affronter et pouvoir les résoudre en nous rechargeant auprès des êtres aimés: « un peu de joie, de bonne humeur, beaucoup d’amour et de fraîcheur, pour que dure à jamais l’innocence et l’insouciance ».

Soin de soi et plaisir des sens

– L’accès au bonheur passe ensuite par le plaisir de s’occuper de son corps et de se faire du bien. Les mots comme « beauté » et « belle » viennent en deuxième position juste après l’amour. C’est comme un autre cocon avec celui de la sphère affective familiale.

– Les sondées l’expriment de manière concrète au travers de leurs sensations, avec beaucoup de sensualité et de douceur : « un bain très chaud, des huiles à flots, des bougies dans les pots, de la musique en audio, et moi…dans l’eau », « quelques gouttes d’essences au creux de l’oreiller, les rêves gagnent en puissance et le charme est entier ».

– Cela correspond au besoin de se protéger, de s’isoler momentanément dans sa bulle et sphère intime, et de jouir sans complexe de ce moment privilégié en toute quiétude: « goûter à la joie et à la paresse ».

– Les plaisirs dits régressifs au travers des saveurs sucrées sont très présents, et là aussi nécessaires afin d’évacuer le quotidien : « le bonheur du matin, une douche saveur fraise, une crème à l’orange, un maquillage couleur sucrée ».

– La génération des 25-35 ans est particulièrement concernée par ce besoin de retour à l’enfance qui ré-ancre et rassure, comme nous l’avons encore vu avec le succès d’ « Amélie Poulain », le retour de Casimir ou des Barbes-à-papa (au Japon), et les objets du quotidien devenant extrêmement ludiques, mous, doux et plein de couleurs.

– Ce bonheur plus personnel peut également être vécu au contact sensoriel de la nature : « beaucoup de liberté, une touche d’air iodé, le bruit du sable sous mes pieds ».

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 5 ( 1 votes)

A Voir aussi

Les soins anti-froid de la peau

  La crème d’hiver idéale, c’est celle que que l’on n’est pas obligé de ressortir …

Laisser un commentaire