Accueil - Couple - Le bonheur, l’amour et les rencontres sur Internet…

Le bonheur, l’amour et les rencontres sur Internet…

 

2500 européens interrogés par l’Ifop sur le bonheur, leur vie amoureuse et les rencontres amoureuses sur Internet …

Bonne nouvelle ! 9 européens sur 10 se disent heureux dans la vie… et plus de 8 sur 10 heureux dans leur vie amoureuse.

Cette étude fait le point sur la manière qu’ont les Européens d’appréhender leur vie amoureuse… Qu’en est il du bonheur de chacun ? Quels moyens se donner pour être plus heureux encore ? Quelle place pour Internet dans la recherche du bonheur amoureux ?

Près de 2580 européens représentatifs des populations nationales respectives : France, Allemagne, Espagne, Italie, et Grande Bretagne ont ainsi été interrogés en octobre 2004.

– Les Espagnols se distinguent en étant à la fois les plus heureux dans la vie en général ET dans la vie amoureuse.

– Les Italiens réussissent le tour de force de se déclarer plus heureux en amour que dans la vie en générale.

Deux populations latines qui, sans doute, ont plus de facilités à afficher leurs sentiments.

Les Français sont, quant à eux, dans la moyenne : 91% se disent heureux dans leur vie et 84% heureux dans leur vie amoureuse.

Une facilité à nouer des relations amicales et/ou amoureuses qui varie selon les pays et les cultures …

C’est en effet plutôt « easy » pour les Anglais et visiblement « schwer » (très difficile) pour les Allemands. De façon quasi unanime, il ressort que la quête de l’âme sœur est plus complexe que la simple quête d’amis.

C’est pour les femmes qu’il est plus délicat d’établir des relations amoureuses. Seraient-elles plus honnêtes dans leurs déclarations ou connaissent-elles véritablement des « difficultés » à nouer de nouveaux contacts, à élargir leurs connaissances (amicales ou amoureuses) ?

L’étude note enfin que ce sont les célibataires chez qui cette tendance est nettement plus marquée.

Les rencontres sur Internet...Les rencontres sur Internet : avantages et inconvénients  
Si Internet est jugé par la plupart des Européens « peu romantique », c’est aussi un endroit « Où l’on peut se faire des amis » et « qui permet de franchir les distances et les frontières pour les rencontres amoureuses »

Les sites Internet permettent aussi de « rencontrer des personnes modernes, bien dans leur peau » (pour 60% des Espagnols et 40% des Britanniques)

Les Espagnols décidément bien dans leur peau sont aussi les plus enthousiastes à l’égard du média Internet. Au contraire, des Italiens qui sont les plus dubitatifs quant à l’intérêt de recourir à un tel outil pour établir des relations.

L’avenir du web amoureux ? Les perspectives des 5 prochaines années  
Pour près de 8 européens sur 10 , ce mode de rencontre est appelé à se développer fortement. Ainsi, se banalisant, le caractère « branché/bien dans sa peau » n’est pas (n’est plus ?) une caractéristique spécifique à ce média.

Egalement perçu comme un mode de rencontre parmi d’autres, Internet n’a pas forcément prétention, à être « LE plus efficace » ou « LE plus rapide ».

En conclusion, la réponse à ces diverses questions portant sur l’acceptation ou pas de nouveaux modes de rencontres démontre que la toile n’est en fait qu’un reflet de la vie réelle.

« Il peut tout s’y passer, tout arriver. On trouve autant d’intérêt avec ces nouveaux facilitateurs de rencontres que d’obstacles ou de réticences ».

 

 

 

A Voir aussi

Réussir un dîner gourmand

  « Tu aurais du sel ?… Ça t’ennuie si je le repasse un peu sur …

Laisser un commentaire