Accueil - Quotidien - Divorce - Le divorce ‘bagarre’

Le divorce ‘bagarre’

 

Les procédures de divorce non consensuel (rupture de la vie commune ou divorce pour faute) sont longues, coûteuses et éprouvantes.

Elles impliquent que vous réunissiez des charges contre votre conjoint et que vous vous défendiez des accusations que l’on portera contre vous. Vous dévoilerez votre vie privée et toutes les rancunes accumulées au fil du temps…

C’est une situation difficile qui peut faire souffrir de nombreuses personnes (vous, bien sûr, mais vos enfants aussi, assurément) et ce pendant longtemps.

Il vaut toujours mieux tenter de divorcer à l’amiable. Mais, dans les cas extrêmes ou lorsque l’un des deux conjoints refuse catégoriquement la séparation, le divorce ‘bagarre’ devient inévitable.

Pour ce type de procédure, vous n’aurez pas d’avocat commun (alors que c’est le cas pour les divorces consensuels, ce qui, évidemment, réduit les tracas et les coûts).

Avant de choisir cette voie, d’autres solutions pourront être tentées : la séparation de corps, en attendant par exemple que la crise s’estompe ou, plus rarement et bien plus difficilement, l’annulation du mariage.

 

 

Retour

 

 

 

A Voir aussi

Petit dictionnaire bilingue

Bien que nous utilisions les mêmes mots, nous ne leur accordons pas le même sens. …

Laisser un commentaire