Accueil - Maison - Déco - Le kaki remplace le gris

Le kaki remplace le gris

 

It-couleur de la mode en 2015, le kaki déferle en 2016 dans la déco avec déjà une armée d’inconditionnels.

Des podiums à la mode street, de la rue à vos espaces de vie, le vert kaki poursuit sa vadrouille. Comme il fraternise avec toutes les couleurs pastel ou vives, qu’il aime se poser doucement sur vos velours autant que camper élégamment sur vos murs, il se pourrait même qu’il parvienne à faire changer de camp les adeptes du gris scandinave. Cette couleur se décline en plusieurs nuances que l’on obtient en mélangeant, à doses diverses, du jaune, du bleu, du rouge et du noir. On peut ensuite y ajouter du blanc pour l’éclaircir. Pour faire du « caca d’oie », me direz-vous ? Que nenni ! Le kaki est une couleur décontractée (on dit casual, dans le jargon branché de la mode) qui risque d’en surprendre plus d’un lorsqu’elle sort du bois pour dévoiler sa nouvelle stratégie : habiller vos murs, vos meubles et objets avec raffinement. Pour la redécouvrir immédiatement, en avant toute !

Code "army" : une couleur de caractère

Code « army » : une couleur de caractère

Une couleur aventurière

Vous êtes du genre libre, aventurier, baroudeur ? Posez ici votre barda : le vert kaki, inspiré des vestes de surplus des friperies londoniennes, est fait pour vous. Relativement discret mais pas effacé pour autant, il affiche son tempérament. Si dans la mode on évite de l’associer avec du marron, en déco, c’est permis, à l’exception des nuances trop brunes, qui le ternissent. On évitera aussi le rouge pour ne surtout pas créer une ambiance Noël au salon toute l’année !

Astuce : Pour une déco nature, associez-le avec des matières naturelles comme le lin ou le coton. Côté mobilier et accessoires, le bois blond ou le cuivre sont aussi ses alliés. Au sol, un enduit ciré ou un parquet clair, un tapis jonc de mer ou en imitation peau accompagneront avec brio votre sensationnel canapé « army ».

 

La militaire touch

La militaire touch

Sortez du rang avec une déco décontractée qui empruntera savamment au style scandinave. C’est possible ? Oui, avec le kaki, tout est permis : vous camoufler sous la couette, ajouter des touches de jaune, d’orange, du gris clair, du bois brut dans une pièce baignée de lumière.

Le saviez-vous ? Emprunté à l’anglais « khaki » (dérivé de l’ourdou kh?k?, « couleur de poussière »), le kaki a été utilisé de manière improvisée la première fois par le lieutenant général sir Harry Lumsden. En 1884, l’armée britannique l’adopte, puis les Américains. Dès le début du XX? siècle, le kaki est très à la mode auprès des acteurs américains.

 

Le kaki : Sauvage et sécurisante à la fois

Sauvage et sécurisante à la fois

La couleur kaki s’adopte aisément sur les murs, auxquels il apporte une note mystérieuse et cocooning, à la fois feutrée et intemporelle. L’important est de bien choisir sa teinte en fonction de la lumière et de l’exposition de la pièce. Un vert foncé, tirant sur le bronze ou un vert russe devra par exemple être éclairé. Sachez aussi qu’il vaut mieux éviter un kaki brillant sur les murs, y compris dans une cuisine. Mariez-le avec un blanc pur, et une à deux autres couleurs au choix. Tons bois ou métal clair, or ou cuivre, tout lui va.

Astuce couleurs : Pour une ambiance mixte, dans le jeu masculin-féminin, associez-le à un rose poudré ou un violine. Il se « féminisera » d’un coup !

 

Le kaki : En touche, il vous fait des yeux de velours !

En touche, il vous fait des yeux de velours !

Tel un chat qui discrètement s’installe où bon lui semble, le vert kaki saura flatter votre intérieur. Parmi les tissus, il affectionne particulièrement les cotons épais et les velours, auxquels il apporte de la profondeur. En mode Arts and Crafts dans les objets, il attirera l’attention.

Astuce : Pour ne pas qu’il s’ennuie, mariez-le avec d’autres tons soutenus, comme le bleu turquoise ou de Prusse, le jaune, l’orange, le vert anis. Vous serez surpris de toutes les combinaisons possibles ! Pour le rose, choisissez-le clair.

 

Le kaki : Version douceur, en demi-teinte

Version douceur, en demi-teinte

Une couleur douce et naturelle

Vous êtes prêt à signer un traité de paix : du kaki, soit, mais dans une teinte plus douce, plutôt tilleul, absinthe, olive. Si vous composez votre peinture vous-même, vous ajouterez donc autant de jaune au bleu + rouge, et une pointe de noir, mais vous l’éclaircirez avec du blanc.

 

Le kaki
Rappelons que le vert est un symbole d’équilibre et d’espérance, c’est aussi une couleur qui évoque la jeunesse, les mondes végétal, minéral et aquatique. Le kaki dans sa teinte tempérée, comme un vert légèrement délavé, devient doux et reposant.

Comme son camarade de régiment, le kaki foncé, il rempile également pour une association avec le bois naturel, le blanc et le gris, mais il peut se permettre des bois plus foncés. Osier, laine, terre cuite et brique l’adorent aussi.

 

Le kaki, avec les autres couleurs, il rentre dans le rang

Avec les autres couleurs, il rentre dans le rang

Par son intemporalité, le kaki clair s’accorde avec toutes les couleurs. Il peut être utilisé à la place du gris pour souligner une couleur vive ou encore faire office de transition entre un rose et un orange ou un jaune dans une suite de chaises dépareillées. Les autres verts et les bleus, quant à eux, l’intègrent sans ciller à leur troupe. Plutôt qu’un rouge vif (pour éviter l’effet Noël), optez pour la couleur Marsala, tirant sur le rose, ou une teinte prune. Ils se mettent en valeur mutuellement, en conjuguant authenticité et modernité.

 

Le kaki : y compris chez les enfants

Un passe-partout, y compris chez les enfants

Forcément, le kaki plaît beaucoup aux petits garçons qui sont ravis de l’accueillir dans leur chambre dans un esprit « guitoune » (la fameuse tente de campagne de l’armée !). Associé au blanc, au bleu ou au beige, le kaki donnera une touche home made à leur chambre.
Mais il plaît également aux petites filles ! En le mariant au rose poudré ou au fuchsia, il devient poétique, voire féerique. Avec une multitude de couleurs (y compris le rouge, pour le coup), il se transforme en véritable petit soldat de l’harmonie et de la paix entre les couleurs.

 

 

 

Vous aimez cet article ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 4.8 ( 2 votes)

A Voir aussi

Un Halloween d’enfer

  Vous voulez impressionner ou effrayer vos invités sans vous ruiner pour le 31 octobre …

Laisser un commentaire