Accueil - Maison - Jardin - Le millepertuis

Le millepertuis

 

Un vrai décor au rythme des saisons

Qui dit millepertuis pense d’abord à ses fleurs jaune vif à la générosité exemplaire qui durent toute la belle saison sans efforts d’arrosage ou de suppression des parties fanées ! Solitaires ou groupées par petits bouquets au sommet des tiges, les fleurs forment des coupes ou des étoiles à cinq pétales et cinq sépales. Les étamines jaunes ou orange vif sont particulièrement remarquables et visibles par leur longueur et leur abondance. Elles forment un toupet proéminent qui évoque un petit pompon doré.

Le feuillage ovale, vert foncé plus ou moins bleuté, pâle au revers, est tantôt caduc, semi-persistant (la plante conserve son feuillage si l’hiver est doux et en perd une partie si le temps est plus froid) ou persistant selon les variétés ou le climat. Il est un écrin naturel de choix pour le coloris jaune vif des fleurs. Les feuilles de H x inodorum sont même aromatiques lorsqu’on les froisse.

Côté silhouette, l’allure est variée : érigée, arrondie ou étalée sur des plantes tantôt vivaces, tantôt sous-arbrisseau voire carrément arbustives. Ces dernières années, les millepertuis sont surtout mis au devant de la scène végétale grâce à leur fructification magnifique rouge, jaune, brune, orange qui entrent dans la composition de nombreux bouquets originaux au goût moderne.

Le millepertuis

Une plante VTT ! Vitalité Tout Terrain

Le millepertuis est la plante ‘Vitalité Tout Terrain’ par excellence. Pas exigeant, d’une croissance rapide, le millepertuis résiste au froid et bénéficie d’une vigueur souvent spectaculaire. Il est le redoutable concurrent des mauvaises herbes, la lumière de l’ombre, la bénédiction des lieux secs et ingrats.

Ses fleurs jaune vif se renouvellent toute la belle saison sans arrosage ni soin particulier et il est même inutile d’ôter ce qui est fané. Il semble vraiment pousser tout seul et pardonne ses erreurs au jardinier débutant, oublieux ou … absent.

Réjouissez-vous si vous n’avez qu’un balcon ou une terrasse : sa facilité de culture en pot permet de l’accueillir partout.

Spécial farniente, à savourer depuis sa chaise longue !

En été, le souhait de tous est que le jardin soit synonyme de détente, de plaisir, de farniente ! Mariez les millepertuis à d’autres plantes ‘bon enfant’ comme eux, pour des scènes faciles et réussies qui se passent quasiment de jardinier.

Parfait duo de baies

Les baies pourpre foncé de l’arbre aux faisans s’accordent à l’unisson avec celles des millepertuis. Prévoyez deux ou trois touffes de chaque essence pour un bel effet visuel et entourez des feuillages simples et valorisants des euphorbes characias et des alchémilles mollis. (Ce duo peut se faire aussi avec les baies blanches ou roses des symphorines).

Sous le soleil exactement

Dans un massif plein soleil, misez sur l’association classique mais toujours réussie du bleu et du jaune avec un céanothe à floraison estival (Gloire de Versailles, Topaze), un buddleia ‘Nanho Blue’ et un trio de caryoptéris ou de pérovskias.

Rocaille et compagnie

Les variétés naines du millepertuis constituent des petits coussins dorés que vous pouvez associer à des campanules naines bleues ou violettes, des petits sédums et des sempervivums (joubarbes) pourpres. Pour ceux qui ne disposent que d’un balcon, cette scène peut se réaliser dans une grosse potée de terre cuite ou une auge de pierre reconstituée.

A vos bouquets !

Mariez dans un même massif les millepertuis à fruits particulièrement décoratifs et les fleurs qui vont composer la base de vos bouquets de l’été et de l’automne. Placez un ou deux cornouillers à feuillage panaché pour assurer avec leurs rameaux le volume du bouquet. Dahlias, lis, hortensias, reines-marguerites, rudbeckias, tournesols, zinnias…le choix ne manque pas de fleurs opulentes qui profitent de la proximité des baies colorées des millepertuis.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 4.6 ( 1 votes)

A Voir aussi

Panorama des médecines douces

A côté de l’homéopathie, d’autres techniques paramédicales séduisent de plus en plus de Françaises. Si …

Laisser un commentaire