Accueil - Quotidien - Bureau - Le recrutement

Le recrutement

Les questions « difficiles » en entretien

– De quelle façon votre bagage personnel (l’éducation que vous avez reçue, votre scolarité) a eu des conséquences sur ce que vous êtes aujourd’hui, sur la progression de votre carrière, sur votre style d’administration et de gestion des ressources humaines ?

– Quelle est votre définition du succès ? Dans quelle mesure avez-vous réussi ?

– Quelles erreurs avez-vous faites durant votre carrière ?

– Quelle a été la situation la plus difficile à laquelle vous avez été confronté au cours de votre vie personnelle ou professionnelle ? Comment avez-vous composé avec cette situation ? Quel a été le résultat ?

– Quelle est la différence entre un bon emploi et un excellent emploi ?

Exemples de questions habituelles

– Parlez-moi de vous.
– Pourquoi cherchez-vous un nouvel emploi ?
– Pourquoi avez-vous quitté votre emploi ?
– Quels sont vos objectifs ?
L'épreuve du recrutement– Où souhaiteriez-vous vous trouver dans cinq ans ?
– Vos objectifs correspondent-ils à nos besoins ?
– Pourquoi devrions-nous vous embaucher ?
– Qu’est-ce qui vous distingue ?
– Quelles sont vos exigences salariales ?

Préparez vos réponses !

En préparant les réponses à toutes ces questions, faites comme si vous étiez une candidate en pleine campagne électorale. Une candidate adroite se concentre sur le message qu’elle tient à transmettre.

Plutôt que de laisser l’intervieweur diriger l’échange, la candidate en garde le contrôle par des réponses qui traduisent ce qu’elle veut qu’on retienne de ses propos. Demandez-vous : « Quel but dois-je poursuivre durant l’entrevue ? ».

Voici la question la plus importante : « Pourquoi devrions-nous vous embaucher ? ». Y répondre exigera de la recherche et de la préparation. Vous devrez d’abord déterminer et comprendre les besoins de l’entreprise et les problèmes que la candidate idéale doit être prête à résoudre. Parmi les sources d’information possibles se trouvent les réseaux de contacts, les sociétés de recherche de cadres, les fournisseurs, les journaux, Internet et tout autre média. Soyez prête à convaincre l’intervieweur que vous possédez les compétences exceptionnelles qui vous permettront d’apporter une précieuse contribution à l’entreprise.

Quelques astuces supplémentaires

Dressez une liste de cinq qualificatifs décrivant votre personnalité et ensuite celle de cinq qualificatifs décrivant celle de la candidate idéale pour le poste. Les deux listes concordent-elles ? En quoi consistent les différences ?

Lisez le rapport annuel de l’entreprise et prenez en note les adjectifs employés pour décrire son leadership et ses employés. Serez-vous heureuse et en mesure de donner votre maximum dans une entreprise qui prône une telle culture ? Préparez quelques courtes anecdotes en rapport avec votre travail qui illustrent les qualités valorisées par l’entreprise.

Plus vous vous exercerez, plus votre assurance augmentera. Répétez jusqu’à ce que vous répondiez aisément aux questions avec clarté, spontanéité et de manière détendue. L’expérience nous a démontré que tous peuvent faire appel à la simulation d’entrevue. Vous seriez surprise d’apprendre que même la personne la plus extravertie, sûre d’elle et volubile (le type même du « représentant ») a besoin d’aide pour considérer les questions d’entrevue dans leurs moindres détails et pour préparer, peaufiner et répéter ses réponses.

 

 

Cet article vous vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une note ...

User Rating: 4.65 ( 1 votes)

A Voir aussi

Résolutions déco

‘Quand on ne peut pas changer le monde, il faut changer le décor.’ (Daniel Pennac) …

Laisser un commentaire