Accueil - Quotidien - Argent - Le surendettement

Le surendettement

Les IOB

Ce sont des professionnels du crédit soumis au secret bancaire. Mandatés par plusieurs banques ou organismes de crédits, l’IOB est spécialisé dans le traitement du surendettement.

En effet, contrairement à ce que les Pouvoirs Publics veulent faire croire, il y a des SOLUTIONS BANCAIRES à des situations de surendettement qui permettent d’échapper au sempiternel plan Banque de France et son inévitable fichage au fichier des incidents de paiement (FICP) voire à la vente forcée du bien immobilier.

Bien sûr, sont exclus de cette possibilité les ménages qui ne disposent pas assez de revenus pour ‘vivre’ ou payer simplement leur loyer ; mais un grand nombre de ménages surendettés peut trouver une solution bancaire à leurs problèmes. Cessons de les déresponsabiliser, cessons l’assistanat systématique et permettons leurs de réparer leurs erreurs.

La preuve par l’exemple

Un couple avec 1 enfant. Les revenus du foyer sont de 1980 € ; ils sont en accession à la propriété et payent chaque mois 1245 € de charges de crédits pour un encours total d’environ 52500 €. Ce ménage est désespéré, ils ne perçoivent aucune allocation familiale et n’arrivent pas à vivre avec 740 € par mois . Les prélèvements des crédits ne sont pas toujours payés et à chaque rejet de prélèvement, des frais bancaires importants leurs sont prélevés d’office. Ce foyer est surendetté et pourtant n’a que 5 crédits (maison – voiture –cuisine aménagée – prêt travaux et un prêt revolving).

Ils ne peuvent plus faire face à leurs engagements !

– Doivent-ils vendre leur maison et ruiner ainsi tout l’investissement réalisé ?
– Doivent-ils être considérés comme des mauvais payeurs et être inscrits par la Banque de France sur le fichier FICP des personnes peu recommandables ayant eu des incidents de paiement ?
– Doivent-ils être assistés par l’Etat et son représentant la Banque de France et être déresponsabilisés d’office de leurs engagements ?
– Ont-ils envie de reconnaître sur la place publique leurs erreurs de gestion ?

L’IOB va permettre à ce ménage de sortir de ce scénario catastrophe sans dommage, sans honte, sans fichage, sans exclusion du système bancaire.

Ce ménage s’est retrouvé par sa mauvaise gestion et par l’agressivité commerciale des banques dans une situation ingérable ; c’est grâce à une banque et par son représentant qu’est l’IOB, qu’il va retrouver une sérénité financière.

Une mensualité de 537 € au lieu de 1245 €, grâce à un taux d’intérêt plus bas et une durée plus longue, va lui permettre d’assumer seul sa dette financière. Exit tous les problèmes et difficultés énoncées ci-dessus…

LiasseMAIS POUR TOUT CELA, EVIDEMMENT IL FAUT CONNAITRE UN IOB SPECIALISE DANS LE TRAITEMENT DU SURENDETTEMENT, SERIEUX PRES DE CHEZ SOI…

Afin d’être reconnu pour leur sérieux et leurs qualités professionnelles et pour faire face aux dérives que l’on peut entendre de temps à autres dans l’actualité certains IOB spécialisés dans le traitement du surendettement, ont choisi de se réunir autour d’un ‘génie’ ou plus précisément le GNI, une association professionnelle d’intermédiaires en opérations bancaires.

Le Groupement National des Intermédiaires en opérations bancaires (GNI) a été créé fin 2001.

Cette association regroupe sur toute la France, une centaine d’intermédiaires en opérations bancaires (une centaine de demande d’agréments est en cours depuis). Elle a été créée par monsieur ERIC CHAUVIN, intermédiaire en opérations bancaires et dirigeant de l’entreprise AFC depuis 10 ans.

Chaque Intermédiaire en opérations bancaires (fonction définie par l’article L 519-1 à L 519-5 du Code Monétaire et Financier) analyse gratuitement et précisément la situation financière des clients afin de leur fournir la solution la plus appropriée, et adhère sans restriction, à une charte qualité éditée par l’association. Les membres du GNI sont de vrais acteurs de l’économie sociale.

Si vous souhaitez plus d’informations sur leurs conditions d’intervention concernant le surendettement, contactez :

GNI – 2 rue des déportés – BP 24 – 45640 SANDILLON
interafc@wanadoo.fr
Tél 02.38.41.14.70
Fax 02.38.41.14.61
Association loi du 01 juillet 1901.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ....

User Rating: 4.55 ( 1 votes)

A Voir aussi

Halloween

  Quelque chose se cache derrière Halloween. Là, dans l’ombre des temps celtiques oubliés, se …

Laisser un commentaire