Accueil - Famille - Enfants - L’Entrée en maternelle

L’Entrée en maternelle

EnfantLe programme

Existe t-il vraiment un « programme » pour l’école maternelle ? On devrait plutôt parler d’objectifs de compétences à faire acquérir aux enfants. Mais ces objectifs sont strictement définis par le Ministère de l’Education Nationale. Si les textes officiels disent ce que l’enfant doit être capable de savoir faire c’est l’enseignant qui détermine les moyens d’y parvenir.

– Apprendre à parler et s’initier au monde de l’écrit
L’enfant découvre la langue, les sons et les mots en apprenant des comptines, des chansons, des poèmes. Il fait le rapport entre le mot et la chose, observe comment ses paroles se transforment en passant à l’écrit.

– Apprendre à vivre ensemble
L’enfant qui arrive à la Maternelle ne sait pas dialoguer. Il va apprendre à le faire à travers des jeux collectifs, des jeux de règles, en partageant un projet au sein de la classe, à l’intérieur de situations qui l’oblige à résoudre un problème en groupe.

– Apprendre à dessiner, à écrire
Les activités graphiques vont prendre peu à peu du sens. On dessine beaucoup à la Maternelle pour préciser les formes des objets et des personnages, pour décrire ce qu’on voit et ce qu’on sent. Les premiers essais d’écriture débouchent, à terme, sur la copie de lettres et de mots.

– Apprendre à exprimer ses émotions
C’est la rencontre avec les activités artistiques. La musique et les arts plastiques sont obligatoirement présents à l’école maternelle qui s’ouvre aussi, de façon facultative, au théâtre et à la danse.
– Apprendre à se concentrer et à mémoriser
Un apprentissage fondamental pour l’avenir à l’aide de comptines et de chansons mémorisées.

– Apprendre à utiliser son corps
A travers des activités motrices, l’exploration de son environnement ou à l’aide de jeux utilisant un objet (ballons, cordes, tricycles), l’enfant va découvrir ses capacités sensorielles et ses limites physiques.

– Apprendre à découvrir les objets et les matières
Jeux de construction, montage, découpage, petites expériences font l’objet de multiples ateliers. Très en vogue, la touche écologique: jardinage, découverte de la nature dans l’environnement proche.

Les erreurs à ne pas commettre

– Vouloir faire avancer l’enfant dans l’apprentissage de la lecture « à marche forcée », en utilisant par exemple une autre méthode.

– Surcharger son emploi du temps (danse, tennis, peinture, musique…). L’enfant a besoin de jouer, de ne rien faire.

– Critiquer devant lui les horaires de l’école qui vous dérangent. L’école doit être respectée et l’enfant doit penser qu’elle a priorité sur les loisirs.

– Négliger des signes de fatigue tels que : yeux dans le vague, pouce à la bouche, crises de pleurs. En CP l’enfant est très sollicité, il a besoin d’énormément de sommeil. Il doit être au lit avant 21 heures.

– Le juger sur ses premiers résultats et s’angoisser trop vite sur des notes médiocres. Il faut lui laisser du temps et le valoriser dans les domaines ou il réussit.

– Lui imposer immédiatement cantine et étude. La journée passée à l’école est très longue. Une baby-sitter deux fois par semaine allègera le programme. Et si les grand-mères peuvent faire un petit effort, c’est encore mieux.

 

A Voir aussi

Réussir un dîner gourmand

  « Tu aurais du sel ?… Ça t’ennuie si je le repasse un peu sur …