Accueil - Famille - Enfants - L’Entrée en Sixième

L’Entrée en Sixième

 

Voilà, nous y sommes, la rentrée des classes est là, mais cette fois-ci ce n’est pas n’importe laquelle: la sixième ! Que de changements derrière ce simple numéro: un nouveau lieu, de nouvelles règles, un mode de fonctionnement scolaire différent…

Le moment est arrivé où votre enfant va progressivement quitter le monde protégé de l’enfance pour celui, plus complexe, de l’adolescence.

Ces bouleversements imminents ne vont pas sans susciter une certaine appréhension. Pour vous rassurer, suivez le guide!

Informations générales et conseils pratiques vous aideront, vous et votre enfant, à franchir ce cap en douceur.

rentree-scolaireCe qui change

L’élève de 6ème se sent souvent bien seul et bien petit les premiers jours; il passe d’un encadrement fort à une structure plus floue dans laquelle une certaine autonomie est essentielle.

En primaire, il avait SA table attitrée dans SA salle de classe. Son référent quasi-unique était son maître ou sa maîtresse, proche de lui. Désormais, il va naviguer toute la journée, ses affaires sur le dos, entre un dizaine de salles différentes, parfois éloignées les unes des autres.

Il n’aura plus un seul enseignant, mais plutôt dix, qui auront chacun des exigences particulières. Les débrouillards, qui savent jouer des coudes dans la cohue des interclasses et possèdent un bon sens de l’orientation n’auront aucune difficulté d’adaptation. Pour les autres, il faudra quelques jours, voire quelques semaines pour être à l’aise, mais on apprend vite…

Le carnet de correspondance et l’emploi du temps : Tout bon collégien doit savoir manier le plus rapidement possible les deux outils indispensables à la vie dans l’établissement.

Dans le premier, il trouvera le règlement intérieur (qu’il ne pourra donc jamais ignorer…), les autorisations pour aller à l’infirmerie, les justificatifs d’absence et plein de jolies pages blanches réservées pour la correspondance avec les parents. Il devra apprendre à conserver son carnet toujours sur lui car c’est sa carte d’identité au collège.

Quant à l’emploi du temps, c’est le pense-bête magique de l’élève : numéro de la salle, nom du professeur, matière enseignée (donc matériel à apporter), tout y est. Le plus difficile sera sans doute d’apprendre à pratiquer la petite gymnastique mentale dite «  »de la semaine paire ou impaire » »: certaines matières sont en effet enseignées en alternance ou bien la classe peut être dédoublée, l’enfant aura donc cours une semaine sur deux, reste à savoir laquelle…

Les autres

Au milieu de ce méli-mélo nouveau, les petits coups de main et les remèdes contre les coups de blues sont cependant faciles à trouver. Auprès des copains d’abord (les sixième font souvent corps dans l’adversité), auprès des professeurs ensuite, et plus particulièrement du professeur principal chargé du suivi de la classe.

Enfin, auprès de tout adulte bienveillant, surveillant, infirmière ou conseiller d’éducation qui ne laissera jamais une pauvre âme de sixième errer désespérément dans les couloirs à la recherche de la salle de techno.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ....

User Rating: 4.55 ( 1 votes)

A Voir aussi

Chambres d’enfant extraordinaires

  Aménagées dans le monde entier, ces chambres d’enfant ont de quoi faire rêver petits …

Laisser un commentaire