Accueil - Beauté - Les aliments anti-âge

Les aliments anti-âge

 

Des aliments qui retarderaient les effets du vieillissements…

Certains spécialistes sont formels : les aliments anti-âge existent et ont prouvé leur efficacité.

D’autres se montrent plus prudents : il n’existe pas d’aliments anti-âge en tant que tels, il s’agit plutôt d’une hygiène alimentaire globale.

Alors, qui a tort ? Qui a raison ?

Aliments anti-âge

La Crète, vous connaissez ? Île réputée pour son Minotaure, mais aussi pour ses… centenaires. Les crétois auraient-ils découvert une fontaine de Jouvence ? En quelque sort oui : le secret de leur longévité résiderait dans leur alimentation.

Des études scientifiques ont établi clairement le lien entre un régime alimentaire bien particulier et la durée de vie. Des crudités variées, des fruits, du pain complet, du poisson, de la viande maigre, des produits laitiers écrémés, de l’huile d’olive et du vin. Voilà les principales composantes du célèbre régime crétois.

Mais pourquoi ce type d’alimentation serait-il anti-âge ? Car tous ces aliments contiennent des antioxydants qui vont luter contre les radicaux libres responsables du vieillissement.

Les radicaux libres, ce sont des électrons libres. Ils sont fabriqués naturellement par notre organisme, mais sont également produits par notre environnement. Le rayonnement solaire, les fumées, le tabac, l’alcool, les produits chimiques génèrent des radicaux libres.

Et les radicaux libres, ce sont des éléments nocifs : ils s’attaquent à la membrane cellulaire et donc accélèrent le vieillissement. Ils peuvent également induire des risques de cancer. Face à ces radicaux libres, une seule solution : les antioxydants. Sous ce terme se cachent plusieurs molécules, notamment les vitamines, les oligo-éléments et les flavonoïdes.

Ils anéantissent l’effet néfaste des radicaux libres. Mais, parfois ils ne sont pas présents dans l’organisme en quantité suffisante. D’où un excès de radicaux libres. D’où un vieillissement prématuré. Et même, la plupart des maladies dégénératives sont dues aux radicaux libres, c’est-à-dire cancer, sclérose en plaque, problèmes vasculaires, cataracte, arthrose…

La nécessité est donc grande d’ingérer des antioxydants. Mais attention, il ne s’agit pas de stopper le vieillissement, mais de vieillir le mieux possible.

En d’autres termes, les antioxydants en constituent pas une potion magique : ils sont simplement la base d’une bonne hygiène alimentaire.

Il convient donc de ne pas oublier certaines règles nutritionnelles : avoir une alimentation la plus diversifiée possible, en pas grignoter entre les repas ou encore drainer son organisme.

Les légumes verts
Calcium, vitamine A, vitamine C, vitamine E : les légumes verts contiennent de vrais trésors. Mais attention, il convient de les manger frais. C’est-à-dire de ne pas les laisser trop longtemps dans le réfrigérateur et les faire cuire le moins possible. Sinon, les vitamines disparaissent.

Les fruits rouges
Ils contiennent des pigments, les flavonoïdes, qui les protègent du rayonnement solaire. Ces flavonoïdes constituent pour l’organisme humain une vraie barrière contre les radicaux libres. Et en plus, ils sont anti-allergiques, diurétiques, protecteurs du foie et ils diminuent le taux de cholestérol. Pour toutes ces raisons, un demi-verre de vin rouge à chaque repas est excellent.

Les agrumes
Ils contiennent de l’acide ascorbique ou vitamine C. Celle-ci possède un fort pouvoir anti-oxydant. Il est recommandé de centrifuger les agrumes plutôt que de simplement les presser : on recueille ainsi toute leur pulpe.

 

 

 

Vous aimez cet article ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 3.6 ( 1 votes)

A Voir aussi

Les moules de bouchots

  La première AOC de la mer attribuée aux moules de bouchots de la baie …

Laisser un commentaire