Accueil - Beauté - Les cancers de la peau

Les cancers de la peau

 

Les progrès réalisés

 

Les progrès réalisés ces dernières années en matière de guérison des cancers cutanés se situent essentiellement dans le domaine de la prévention.

– En matière de prévention primaire :

On va de plus en plus souligner l’intérêt de modifier les comportements au soleil. En particulier en se protégeant avec des vêtements (tee-shirts, chapeaux…) bien plus efficace que les crèmes de protections ainsi qu’en respectant les heures où le danger est moins grand.

– En matière de prévention secondaire :

Il faut renforcer l’éducation des enfants qui sont les principales cibles et qui moins sensibles à l’effet esthétique du bronzage sont plus réceptifs aux conseils de protection solaire…

Il convient également de communiquer sur l’auto-surveillance de toute lésion cutanée et sur la nécessité de consulter à la moindre anomalie.

Si le mélanome est le plus dangereux , les autres cancers cutanés, plus courants, peuvent être aussi lourds de conséquences.

levresLes différentes catégories de cancers de la peau

 

– Le carcinome baso-cellulaire, le plus fréquent des cancers cutanés (90% des cas de cancers détectés) a une malignité localisée et ne se généralise pas. Son évolution est lente mais parfois très destructrice. Son origine est l’exposition au soleil.

– Le carcinome spino-cellulaire lui, a une gravité certaine du fait de son extension vers des ganglions. Il peut survenir sur des lésions cutanées pré-existantes, en particulier des cicatrices de brûlures. Il retrouve lui-aussi son origine dans l’exposition au soleil.

– Les mélanomes : les plus dangereux. En France, on dénombre chaque année 6000 nouveaux cas de mélanomes et aux USA 40 000, un chiffre qui représente la première cause de mortalité chez les femmes de 25 à 29 ans. On admet également que la fréquence des mélanomes double actuellement tous les 10 ans. Les mélanomes sont des tumeurs noires. Elles sont considérablement plus graves, car hautement susceptibles de se généraliser.

N’OUBLIEZ PAS !

Un grain de beauté qui change d’aspect, quelle que soit sa façon de se modifier, une tache noire, et peu importe sa taille, qui apparaît de façon soudaine en peau saine, doivent entraîner impérativement une consultation médicale, et au moindre doute, un avis dermatologique.

Les 2/3 des mélanomes surviennent sur des peaux saines sans grain de beauté préexistant !

Seul un diagnostic précoce permet un traitement approprié, par ablation chirurgicale.

Vu tardivement, le mélanome dont la gravité est fonction de l’épaisseur peut, bien qu’il ait été enlevé, évoluer vers la récidive locale ou vers des métastases en transit, ganglionnaires, puis viscérales (poumon, foie, cerveau). Traité au tout début, on observe 90% de guérisons.

Là encore, on considère l’exposition aux rayons ultra-violets d’origine solaire comme un facteur favorisant. Les coups de soleil de l’enfance constituent un facteur de risque de mélanome ! Un facteur génétique encore mal précisé est sans doute associé.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 4.65 ( 1 votes)

A Voir aussi

Votre alimentation pendant la grossesse

  Pour rester en forme, il faut manger équilibré. Vous ne devez pas manger deux …

Laisser un commentaire