Accueil - Beauté - Entre les femmes et leurs seins, c’est le désamour

Entre les femmes et leurs seins, c’est le désamour

Entre les femmes et leurs seins, c'est le désamourTrop petits, pas assez fermes, marqués par la grossesse, les seins sont une source de complexes pour un tiers des femmes, d’après le Daily Mirror, qui s’est penché sur le sujet au cours d’une enquête auprès de 167 lectrices.

Que pensez-vous réellement de votre poitrine ?

C’est la question qu’a posé le site du Daily Mirror à 167 de ses lectrices, et le moins que l’on puisse dire c’est que entre ces dames et leur décolleté, ce n’est pas l’amour fou.

Première raison de cette désaffection : le bonnet, évidemment ! Plus de la moitié des sondées avouent avoir recours à quelques subterfuges pour augmenter le volume de leur poitrine. Push-up et soutien-gorge rembourrés sont leurs alliés quand il s’agit de tricher un peu.

Ce désamour des femmes pour leurs seins s’explique peut-être par cette fâcheuse manie qu’elles ont à se comparer entre elles, comme à la plage, où 9 femmes sur 10 de moins de 35 ans observent leur voisine de transat.

Si la taille est LE sujet délicat quand on parle des seins, d’autres éléments complexent les femmes : une poitrine tombante (pour un tiers des sondées) ou marquée par des vergetures ; un espace trop important entre les seins ; le manque de symétrie ou encore l’aspect des mamelons.

Même si leur décolleté est loin d’être la partie de leur corps qu’elles préfèrent, les femmes restent assez frileuses quand il s’agit d’opter pour la chirurgie.

Elles sont moins de la moitié à avoir envisagé sérieusement cette option à cause de son coût, de la douleur et des risques pour la santé. Autant continuer à composer avec les lois de la gravité…

 

 

 

A Voir aussi

Fantasmes, passez à l’action !

  Du parking désert à la motte de foin fraîchement fauchée, en passant par toutes …

Laisser un commentaire