Accueil - Loisirs - Détente - Les jeux-concours et leurs adeptes

Les jeux-concours et leurs adeptes

 

Qui n’a pas déjà participé un jour ou l’autre à un tirage au sort ? Tout le monde ou presque…. toutefois, certains jouent plus que d’autres et disposent même d’un magazine dédié, Concours Magazine lancé il y a près de 20 ans.

Véritable lien entre les joueurs, le magazine répertorie et évalue non seulement la totalité des jeux-concours du marché français – presse, coupons produits, audiotel et Internet – mais apporte également les réponses à la plupart des questions posées.

Concours Magazine dévoile en exclusivité les résultats d’une enquête sur les jeux-concours et leurs adeptes ….

Depuis les débuts du magazine, le marché des jeux-concours a beaucoup évolué, son audience également. D’ailleurs, d’après Félix Hernandez, l’un des deux fondateurs, « le monde des concours est le reflet de notre société ».

A l’occasion de son 17éme anniversaire, le magazine a réalisé une enquête exclusive sur l’évolution des jeux-concours et du profil de leurs adeptes.

Un public féminin pour le magazine, plus jeune pour le site web

boules-loterie– Les joueurs sont des joueuses, puisque 60 % des abonnés sont des femmes

– Toutes les catégories socioprofessionnelles sont représentées (même les prêtres) dont :

° Fonctionnaires (35 %)
° Personnes sans profession (20 %)
° Retraités (15 %)

La répartition par classe d’âge diffère du magazine au site Internet

L’audience de la revue est plus âgée que celle du site web. Les moins de 40 ans représentent seulement 20 % des abonnés au magazine. Les 40/ 60 ans forme le gros des troupes avec 60% et enfin 20 % des lecteurs ont plus de 60 ans. A l’inverse, sur Internet, les 20/40 ans constituent le noyau dur des fidèles (40 %).

Des écarts liés à la situation géographique

La localisation géographique est un facteur important. Les habitants du Nord de la France et de Champagne- Ardennes semblent par exemple jouer davantage que le reste des français.

Félix Hernandez indique d’ailleurs qu’ à l’étranger, le jeu-concours est encore plus pratiqué qu’en France. C’est particulièrement vrai en Espagne. Cette différence culturelle s’explique par le contexte légal. Le cadre juridique sur l’organisation des concours est plus contraignant en France que dans les pays voisins. En revanche, le système français présente un atout. La France constitue une exception notable, puisqu’il n’est pas nécessaire d’acheter un produit pour jouer (la fameuse mention « jeu sans obligation d’achat ».

Le magazine a également voulu comprendre l’évolution des jeux-concours et de leurs dotations. De plus en plus de jeux, moins de papier et de questions, toujours le rêve accessible…

14 000 concours organisés par an pour un montant de gains estimés à 200 millions euros.

Le magazine a également analysé la base de données des jeux-concours répertoriés depuis ses débuts.

Une évidence. Le nombre de jeux-concours organisés n’a cessé de croître. Par exemple en 2003, ne s’organisaient que 5 000 concours par an, pour une dotation totale d’à peu près 89 millions d’euros. Aujourd’hui, en partie suite à la démocratisation du web, Concours Magazine a répertorié plus de 14 000 concours organisés pour un montant d’environ 200 millions euros de lots.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une note ...

User Rating: 4.65 ( 1 votes)

A Voir aussi

Un Halloween d’enfer

  Vous voulez impressionner ou effrayer vos invités sans vous ruiner pour le 31 octobre …

Laisser un commentaire