Accueil - Couple - Les mariages princiers

Les mariages princiers

 

Il y a quelques temps, le monde entier a assisté à deux grands mariages princiers : celui d’Albert de Monaco avec Charlène Wittstock et celui du prince William avec Kate Middleton.

Quelles significations accorder à ces événements ? Quel regard les célibataires portent-ils sur ces mariages ? La magie des contes de fées deviendrait-elle ici réalité ?

Voici toutes les explications et le point de vue d’Elodie Lecomte, Psychologue-coach pour PARSHIP.fr

Des mariages qui font rêver

Le faste de ces cérémonies fait rêver. Les carrosses, fleurs blanches et robes somptueuses renvoient chaque personne, aux contes de fées et aux histoires de son enfance. Ceux-ci construisent l’individu et permettent de vivre ses premières expériences oniriques, si structurantes.

Ce n’est que plus tard, face à la réalité du quotidien que l’individu comprend que, les mariages qui avaient bercé son enfance, ne sont pas « réels » au sens propre du terme.

Mais le mariage de « simples roturières » comme Charlène Wittstock et Kate Middleton avec des princes font rêver… Même si l’on peut railler les protocoles un peu lourds et souvent vieillots que suivent les monarchies, nul doute que ces époux représentent un modèle de couple, de bonheur absolu auquel chacun peut se référer, inconsciemment.

Les mariages princiers font-ils encore rêver ?

Les célibataires et les mariages princiers

Le regard porté sur les mariages princiers est très différent de celui accordé au mariage en général et aux mariages de proches. En effet la perception de chacun sur ces unions est la résultante d’images vues ou vécues : si la personne a personnellement vécu un mariage déplaisant ou si elle a été confrontée à un divorce parental douloureux, sa vision du mariage en sera bien entendu affectée. Mais ces a priori n’en sont pas pour le moins définitifs !

Une étude menée par PARSHIP  a d’ailleurs révélé que près des deux tiers des célibataires français déclarent passer un agréable moment lors des mariages auxquels ils sont invités. Mieux, 14% d’entre eux décrivent même ces événements comme un excellent terrain de chasse pour draguer !

En revanche, en ce qui concerne les mariages princiers, la projection est moins chargée d’affect car ils sont éloignés du quotidien, du vécu de l’individu, et donc de ses émotions. Ainsi, si certaines démonstrations amoureuses peuvent blesser et agacer certains célibataires (lors de la Saint-Valentin par exemple), celles qu’ils sont amenés à voir lors de mariages princiers ou de mariages de personnalités, les touchent beaucoup moins.

Des mariages princiers utiles pour s’évader et parler futilité !

En parlant régulièrement de ces futurs mariages, les individus se projettent au travers de ce qu’ils souhaiteraient eux-mêmes vivre. Tous ces moments leur permettent de se détacher de leur quotidien et cela fait du bien !

Certes, discuter du futur créateur de la robe de Kate ou de la mise en vente des objets à l’effigie des futurs époux peut paraître bien futile, mais c’est nécessaire car ce sont de véritables soupapes pour l’esprit.

Il faut donc profiter de la légèreté qu’offre la médiatisation de ces mariages princiers, pour s’évader !

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ....

User Rating: 4.6 ( 1 votes)

A Voir aussi

La Fête des Pères

  Aux États Unis, on fête les papas depuis 1924, et c’est en 1966 que …

Laisser un commentaire