Accueil - Famille - Bébé - Les modes de garde

Les modes de garde

 

A qui confier bébé lorsqu’on reprend le travail ?

Assistante maternelle, crèche, halte-garderie, crèche parentale ou garde à domicile ? Voilà une question à laquelle il faut réfléchir très tôt, dès le début de la grossesse en fait.

Chaque formule a ses avantages et ses inconvénients.

A vous de vous décider en fonction de vos besoins, de vos moyens, et surtout du bien- être de votre bébé.

La garde à domicile
La nounou ou employée de maison, garde votre enfant chez vous. Elle travaille 10 heures par jour, soit 50 heures par semaine.

Mode de garde

C’est vous qui la sélectionnez directement (par petites annonces dans un journal ou chez les commerçants) ou en passant par une agence. N’hésitez pas à lister au préalable vos critères de choix et à vérifier les références de la nounou auprès de ces précédents employeurs.

C’est vous qui l’employez suivant un contrat dont la forme et le contenu est déterminé librement par les deux parties (temps de garde par semaine, heures de garde, soins à leur donner, montant et date de versement des salaires,…).

Combien ? Vous déterminez ensemble le salaire, qui ne pourra être inférieur au Smic. Pour un temps plein, cela représente environ (avec les charges sociales), 1100 par mois.

Les Aides L’Aged (allocation de garde d’enfant à domicile), versée par la Caf et l’Urssaf, prend en charge une partie des cotisations sociales. A cette aide s’ajoute une réduction d’impôt dont le montant est égal à la moitié des sommes engagées et plafonnée.

L’assistante maternelle
Elle accueille votre enfant à son domicile, avec deux autres enfants (maximum). Elle doit être agrée par les services du Conseil Général et est rattachée à un centre de Protection Maternelle Infantile (PMI), qui la conseille et la forme. Elle peut être contrôlée à l’improviste.

Combien ? Le tarif d’une assistante maternelle ne tient pas compte de vos revenus. Le salaire de base ne peut être inférieur à 2,25 fois le Smic horaire pour huit heures par jour et par enfant. A cela s’ajoute les indemnités de congés payés et indemnités pour la nourriture et l’entretien. On obtient ainsi un salaire qui varie, d’une région à l’autre, entre 250 et 385 par mois pour une garde à plein temps.

Les aides. En tant qu’employeur, vous devez la déclarer à l’Urssaf. Cette démarche vous permet de bénéficier de l’exonération des charges sociales, d’une allocation (si elle est agrée) et d’un réduction d’impôt de 25% des dépenses dans la limite de 2285 par enfant.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une Note ...

User Rating: Be the first one !

A Voir aussi

Produits de nos terroirs

Rien de virtuel, il s’agit de goût, d’odeur et de saveur. Elles vous proposent de …

Laisser un commentaire