Accueil - Famille - Enfants - Les N.A.C

Les N.A.C

 

Les Nouveaux Animaux de Compagnie

Maman, tu m’achètes une mygale… Vous avez bien lu, pas un chat ou un hamster, mais une de ces petites bébêtes qui nous font hérisser les cheveux sur la tête ou nous donnent froid dans le dos.

Une nouvelle mode, tout droit venue des… USA, et qui gagne de plus en plus nos provinces.

N.A.CRien de tel pour donner un petit air de jungle à notre intérieur, qu’une mygale qui déambule sur votre épaule pendant l’apéro ou un python qui glisse froidement entre les jambes de vos invités tétanisés. J’exagère un peu mais se sont les N.A.C, les nouveaux animaux de compagnie.

Un article paru dans un journal régional m’a fait, une fois de plus, prendre conscience que des personnes sans doute pleines de bonnes intentions à l’égard de ces petites bêtes, font beaucoup plus de mal que de bien.

Pour faire « exotique », ils adoptent légalement ou illégalement, sur un coup de tête, certaines espèces qui une fois adultes pourraient dévorer notre cher lapin nain en une seconde.

Il faut dire que passer d’une forêt équatoriale à un espace carrelé, moquetté, chauffé et où le passage, les cris et les grimaces ne cessent, il y a de quoi se fâcher.
MygaleIl faut savoir que pour adopter certaines espèces, il faut être titulaire d’un certificat de capacité délivré à l’issue d’une formation par les services vétérinaires.

Donc pas de tigre sur son balcon ou de serpent dans sa baignoire. Il existe la convention de Washington qui définit la liste des espèces protégées dans le monde et que l’on a le droit de posséder que s’ils se sont reproduits en captivité. Alors attention, mieux vaut s’adresser à des professionnels pour passer à l’adoption.

Moins exotique, mais il faut le savoir aussi, il existe une protection pour les animaux sauvages d’Europe. Même si vous recueillez une pauvre bête blessée ou perdue, ne jouez pas au vétérinaire, ne vous prenez pas d’affection pour elle mais contactez tout de suite un vétérinaire qui vous aiguillera vers les gens compétents.

Revenons à nos pythons, d’après le vétérinaire interrogé dans l’article précité, les deux « choses » à la mode, sont l’iguane et le … furet. Pouah ! !

Pour le second, prévoir deux opérations, l’une pour le stériliser, l’autre pour l’ablation des glandes annales. A moins que vous adoptiez également le parfum.

CobraPour l’anecdote, est venu dernièrement au cabinet de notre professionnel un serpent qui pesait presque 40 kg et mesurait 7 mètres de long.

Mieux vaut prévoir de l’aide. Pas facile ! Surtout qu’avec l’apparition de cette clientèle peu ordinaire, un appel à l’aide vers des confrères spécialisés s’avère quelques fois nécessaire.

Pour s’informer

L’association des Amis des furets :  Club Français des Amateurs du Furet, un site intéressant, association de protection du furet, d’information aux professionnels et particuliers, et de replacement de furets abandonnés à l’aide de familles d’accueil dévouées et passionnées.

Pour rire un peu ou beaucoup, des anecdotes sur : magazoo.com

Comme par exemple, cette fille qui a du rompre avec son copain parce que l’iguane de ce dernier était jaloux de la belle et par conséquent déprimé !

 

 

 

Sophie Le 10 septembre 2000

 

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le...

User Rating: 4.55 ( 1 votes)

A Voir aussi

Halloween

  Quelque chose se cache derrière Halloween. Là, dans l’ombre des temps celtiques oubliés, se …

Laisser un commentaire