Accueil - Famille - Les secrets de famille

Les secrets de famille

 

La plupart des secrets de famille tournent autour de la vie conjugale et des naissances.

Ici, ce sera le silence obligatoire, observé par tous, sur cette naissance prématurée ; là, c’est un avortement quasi clandestin qui a creusé un fossé entre les parents et les beaux parents, et qui laisse planer un indicible malaise sur les épaules des autres enfants.

Il y a encore les enfants adultérins, demi frère ou demi sœur, qui ne savent pas toujours ; ou bien certains membres de la famille sont au courant mais d’autres pas, générant les conflits et les crises qu’on imagine.

Beaucoup plus graves, les secrets liés au viol ou aux violences sexuelles subies dans l’enfance.

Ce sont souvent ceux qui sont enfouis au plus profond des individus, les plus difficiles à avouer, même lorsqu’une vie de famille est reconstruite à l’âge adulte.

Alors que pour les précédents, les secrets sont connus malgré tout par certains membres de la famille (mais ne sortent en aucun cas de ce seul cercle), ceux ci sont parfois ignorés de tous sauf de la victime elle même.

Les secrets de familleMais le pire secret familial, le plus dramatique, le plus lourd, est celui qui concerne l’inceste. Car cette fois, il n’est pas rare que la famille sache (l’épouse ou des frères et sœurs) et fasse bloc pour que l’épouvantable secret ne filtre pas au dehors. Cette fois, les violences physiques peuvent être aussi de la partie.

C’est ainsi qu’à l’école ou au bureau, lorsque les enfants ou la mère affiche les stigmates de ces violences, ils diront être tombée pour l’une, ou s’être bagarrés pour les autres. Et le secret reste bien gardé… Bien évidemment, dans ce cas, parler doit être une nécessité absolue et le silence est criminel.

Enfin, parmi les secrets qu’une famille cherchera toujours à préserver, il y a aussi les morts et les maladies tabous : suicides, maladies mentales, alcoolisme…

Les hontes qui engendrent ces fameux secrets de famille, graves ou non, n’ont guère évolué avec le temps.

Certes, aujourd’hui on ne cache plus une femme enceinte célibataire et l’on parle avec plus de facilité de maladies psychiatriques, par exemple. Mais l’homosexualité reste bien souvent difficile à annoncer à sa propre famille.

Que la toxicomanie, l’anorexie, ou une simple dépression touche un membre de la famille, et la honte sociale se profile. Et le secret reste bien gardé. Voilà qu’arrive aujourd’hui une nouvelle génération de secrets : ceux liés aux naissances médicalement assistées. Les secrets de famille auront décidément la vie dure…

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une note...

User Rating: 4.6 ( 1 votes)

A Voir aussi

Maîtriser son stress

  En France, plus de la moitié de la population se dit stressée… Qu’est-ce que …

Laisser un commentaire