Accueil - Couple - L’intimité féminine vue par les hommes

L’intimité féminine vue par les hommes

 

Précoce : les jeunes couples et les cœurs à prendre

Les plus jeunes vont être ravies : les jeunes hommes sont de plus en plus précoces !
Un tiers des 15-18 ans avouent aimer au long cours, ainsi qu’environ ¾ des 19-24 ans. 48% des 19-24 ans sont déjà installées avec leur partenaire.
S’il est jeune et qu’il ne vit pas avec celle qu’il aime, il a moins de 25 ans (59%), n’a pas encore de situation professionnelle (21% sont encore inactifs), car il est encore lycéen ou étudiant (41%)… Mais il est peut-être fait pour vous malgré tout !

Analyse de Gérard Leleu, sexologue
Le « nouvel homme » qui émerge et que met bien en lumière cette enquête s’efforce, tout en affirmant sa part masculine, de laisser s’épanouir sa part féminine. Il réfrène sa tendance à dominer, il développe sa sensibilité voire sa sentimentalité, il s’autorise à exprimer ses émotions, il se met à communiquer et il s’évertue à comprendre la femme, à aller à sa rencontre, à entrer dans ce qu’elle a de spécifique dans ses mystères…

L’intimité féminine vue par les hommesMais si Mesdames, l’homme idéal existe. Il suffit de le trouver…
Inutile de chercher parmi les « casés », ils sont tous amoureux de leur compagne…
Alors, pour aller plus vite dans votre chasse à l’homme, rendez-vous directement à la case « plus de 40 ans », en passant par le resto U…

Hommes / femmes : le match

Comment les hommes définissent-ils leur intimité ?
Et la vôtre ? Qu’en sait-il exactement ? Que s’imagine-t-il ?
Qu’est ce qui les séduit en vous ?
Vous comprennent-ils vraiment ou font-ils semblant ?

Points communs et différences sur ce qui définit l’intimité

La définition de l’intimité : 1 partout – égalité
Importance des relations familiales, amoureuses et sexuelles

Comme les femmes (54 %), les hommes inscrivent avant tout leur définition de l’intimité dans le champ relationnel. Ainsi, les relations familiales (45% des citations), amoureuses (43%) et sexuelles (45%) sont les plus spontanément associées à la notion d’intimité. Le rapport à la « bulle intérieure » intervient loin derrière comme définissant l’intimité, qu’ils s’agissent des états d’âmes, des complexes et des angoisses (22%), ou des projets, des rêves et des joies, 21%.

La lente maturation du père de famille
Cependant, les hommes mettent les différentes relations sexuelles, amoureuses ou familiales sur un même plan (respectivement 20%, 20% et 26% des citation « en premier »), la famille ne prenant une place plus prépondérante qu’après 45 ans. En revanche, les femmes conçoivent prioritairement, et plus précocement, l’intimité comme intrafamiliale (34%), reléguant les relations amoureuses (17%) et sexuelles (18%) à un second plan.

Le corps : le duel

Une des grandes différences entre les hommes et les femmes : le rapport au corps.

Les hommes reconnaissent en effet le corps comme lié à leur intimité à 12%. En 2004, les femmes, elles, étaient deux fois plus nombreuses (26%) à considérer la dimension corporelle comme définissant leur intimité, avant leurs projets, leurs rêves, leurs joies et même leurs relations amicales. Cette vision divergente demeure quelle que soit la tranche d’âge.

Parler d’intimité : sur quel terrain ? Avec quel équipier ?

La perception de l’intimité des hommes semble s’accorder avec celle des femmes.

Une perception plutôt traditionnelle, puisque 29% des hommes estiment qu’elle ne concerne qu’eux-mêmes.
Mais, malgré les idées reçues, les hommes valorisent le partage de l’intimité avec leurs proches (57% des hommes interrogés acceptent de la partager). Parmi eux, 67% l’évoquent autant avec les femmes qu’avec les hommes.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 4.55 ( 1 votes)

A Voir aussi

La pomme de terre en hiver

  Pour de belles soirées près du feu, entouré d’amis, ou pour affronter les longues …

Laisser un commentaire