Accueil - Couple - L’intimité féminine vue par les hommes

L’intimité féminine vue par les hommes

 

Complexes : mon homme, mon nouveau coach ?

Pour regarder son corps autrement, la solution est de trouver un amoureux plus jeune ! Avec le temps les hommes semblent perdre le regard bienveillant de l’amour du début… Pour 44% des 15-18 ans cette petite « paranoïa » de leur partenaire n’est pas justifiée du tout (contre seulement 18% lorsqu’il s’agit des femmes en général). A l’inverse, près de la moitié des 55-60 ans pensent que les complexes des femmes sont fondés.

Une autre solution pour chasser vos hantises : écouter les conseils de votre coach personnel… votre homme.

Les complexes attendrissent les hommes ou les agacent, qu’il s’agisse des femmes en général (43%), ou de la leur en particulier (37%). Près d’un quart des hommes ne les apprécient guère (environ 20%). Enfin, un homme amoureux sur cinq se montre indifférent, philosophe ou blasé face à ces problèmes (22% des amoureux ne les trouvent ni touchants ni agaçants).

L’intimité féminine vue par les hommesLes plus jeunes se montrent plus déroutés face à cette tendance féminine à « chercher la petite bête » dans le miroir : ils sont plus de la moitié (54%) à la trouver agaçante et touchante à la fois et seulement 8% la trouve touchante. Interrogés sur leur partenaire en particulier, ils sont deux fois plus nombreux à être touchés (16%), mais demeurent ambivalents (45% de touchés et agacés à la fois).

Force de l’âge ou habitude, les plus de 45 ans sont moins perturbés que les plus jeunes par les petites angoisses de leur femme (31% de ni touchés ni agacés).

« Chérie, tu ne prends pas de sucre dans ton café, n’est-ce pas ? »
« Prends plutôt un fruit en dessert ! »

Les hommes, ces chers anges, aiment nous soutenir dans la gestion de nos complexes. Ils endossent leurs habits de coach privé dans toutes les situations…

Plus de deux tiers des hommes s’improvisent conseillers personnels de leur compagne et près d’un quart se sent à l’aise dans ce rôle. Les trois quarts des hommes amoureux ne sont pas déstabilisés par les préoccupations de leur partenaire, ils sont même 59% à lui donner sans hésiter des conseils.

En bref, les femmes n’ont pas à s’inquiéter puisque leur principal complexe, les fesses, n’est pas la partie de leur anatomie qui séduit les hommes « au premier regard » !

Ils préfèrent une belle poitrine à tout autre attribut féminin et sont subjugués par ceux de leur compagne.

Néanmoins, tout n’est pas parfait et si les femmes s’angoissent beaucoup pour rien en se préoccupant largement de leurs fesses que peu d’hommes regardent en premier, les hommes, bien qu’indulgents, ne sont pas aveugles.

Plus ils vieillissent, plus leur ardeur à combattre les complexes féminins faiblit. Mais peut-être sont-ils épuisés d’avoir été continuellement sollicités et réservent-ils leurs forces pour conseiller au mieux leur alter ego ?

Les hommes et l’intimité partagée avec leur partenaire

Comment les hommes partagent-ils leur intimité avec leur partenaire ?
Comment se confient-ils à nous ? Sont-ils prêts à tout entendre ?
Une fusion du couple signifie-t-elle plus de jardin secret ?
Une fusion du couple existe-t-elle réellement ?

Une vision fusionnelle du couple

Bonne nouvelle : Mesdames, vos hommes vous aiment ! Trois quarts (73%) des hommes en couple estiment vivre une relation en symbiose avec leur compagne, tandis qu’un quart d’entre eux se voient plutôt indépendants.
Cette autonomie se construit au fil des années : 83% des moins de 25 ans entretiennent avec leur chérie une relation qu’ils estiment fusionnelle, alors que c’est le contraire pour 30% des hommes en couple depuis plus de 10 ans.

Mais parfois, la vie professionnelle réussit à prendre le dessus, et la fusion du couple s’en trouve atténuée : « job » prenant ou poste important, les cadres supérieurs s’estiment nettement moins fusionnels que les autres (55%).

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 4.55 ( 1 votes)

A Voir aussi

Des sapins déjantés

Le sapin fait partie des symboles incontestables des fêtes de fin d’année. Si la plupart …

Laisser un commentaire