Accueil - Quotidien - Psycho - Manipulateur Destructeur ou Pervers Narcissique

Manipulateur Destructeur ou Pervers Narcissique

 

On ne peut pas soigner un Manipulateur Destructeur

Les manipulateurs sont, de manière générale, profondément malveillants. Ils traversent la vie en étant bourrés de colère, ce sont des boules de HAINE. Ce qui différencie les pervers narcissiques des manipulateurs plus « ordinaires », c’est leur niveau de sadisme et de cruauté.

Quant à savoir d’où vient cette malveillance, la réponse est complexe. Certains auteurs mettent ça sur le compte de l’inceste. On ne peut vraiment l’affirmer de cette façon, mais d’une manière générale un manipulateur a souvent une relation déjà perverse avec l’un de ses parents, son frère ou sa sœur.

Il n’est pas possible de soigner ces personnes, et cela pour plusieurs raisons simples.

– Tout d’abord parce qu’ils ne sont pas demandeurs de soins, ils sont fiers de ce qu’ils sont et ne se reconnaissent pas comme ayant un problème.

– Ensuite, leur système de pensée est par ailleurs verrouillé face à l’autocritique, or on ne peut pas travailler correctement en thérapie si la personne n’assume pas sa part de responsabilité.

Manipulateur Destructeur ou Pervers NarcissiqueEnfin, les manipulateurs mentent aux psy, ce qui donne un matériel faussé. Quand je les reçois, je vois bien qu’ils ne viennent en séance que pour rendormir leur victime. Le manipulateur ne va voir un psy que pour donner l’illusion qu’il va changer. En général, il ne vient qu’à deux rendez-vous et annule la troisième séance, quand il voit que je l’ai découvert.

Un cadrage est par contre possible et nécessaire

À défaut de pouvoir les soigner, je pense par contre que nous pouvons les cadrer. Un manipulateur cadré, à qui on ne laisse plus d’espace de nuire, devient calme et inoffensif.

Ce cadrage commence par la prise de conscience de la société, c’est à elle d’être plus mature. Il faut arrêter de victimiser les manipulateurs et de minimiser, voire passer sous silence, la parole des victimes.

Arrêter ce tour de passe-passe qui consiste à se tromper tout le temps de cible. C’est l’ambiance générale de notre société qui leur donne cette impunité.

Pour ne plus être manipulable, il faut avant tout accepter l’idée que ces gens-là existent, qu’ils sont délibérément malveillants et sournois. Ensuite, il faut fixer des limites à sa propre gentillesse (trop bon, trop…) et pratiquer l’affirmation tranquille de soi.

Le respect de soi, ça ne se réclame pas, ça s’impose. C’est à vous de signifier vos limites aux autres. Avec un manipulateur, cela devient une nécessité vitale.

 

 

Christel Petitcollin – Psychothérapeute, Coach et Écrivain

 

 

Retour

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une Note ...

User Rating: 4.85 ( 3 votes)

A Voir aussi

Petit dictionnaire bilingue

Bien que nous utilisions les mêmes mots, nous ne leur accordons pas le même sens. …

Un commentaire

  1. Merci pour cet article.
    Et comment fait-on quand on a des enfants communs en garde alternée ?
    Je suis perdue.

Laisser un commentaire