Accueil - Beauté - Masquer nos petites imperfections

Masquer nos petites imperfections

 

On n’aime pas son nez, trop gros, ou ses yeux, trop petits, ou sa bouche, trop fine… Certains matins ce sont petits boutons, rougeurs, cernes qui font leur apparition…

Il suffit parfois d’un peu de fond de teint ou de poudre colorée pour cacher ses imperfections.

Des rougeurs

60% des femmes, déclarent spontanément avoir la peau sensible. En fait, seulement 20% ont un vrai problème pathologique et les 40% restants connaissent plus ou moins fréquemment tiraillements, rougeurs, démangeaisons…

RÉPONSE COSMÉTO

– Des soins protecteurs, apaisants et régulateurs de la microcirculation.

TRAITEMENTS DERMATO

– Un programme nettoyage + crème le plus doux possible ou des soins anti-inflammatoires.

– Le laser vasculaire traite certaines rougeurs révélant une hyperactivité des vaisseaux superficiels.

Des pattes d’oie

Ces fines ridules qui rayonnent au coin des yeux au gré de nos expressions s’accentuent avec l’âge, perdant ainsi de leur charme, jusqu’à devenir indésirables.

RÉPONSE COSMÉTO

– Les formules antirides au rétinol ont fait des petits pour le contour des yeux. A utiliser sans problème vers les tempes, avec plus de précautions sous l’œil. Pour cette partie, des patchs lissants sont tout indiqués. Ils se collent quinze ou trente minutes selon la marque et, pour multiplier leur efficacité, on peut même appliquer un soin contour des yeux en dessous !

Masquer nos petites imperfectionsTRAITEMENTS DERMATO

– Soft, pour un effet temporaire (six mois maximum), des injections de collagène ou d’acide hyaluronique dans leurs formules les plus fluides.

– Moyennement traumatisant, un relissage ciblé au laser pur les ridules les plus fines.

– Hard : l’abrasion au laser CO2, ultra pulsé ou le peeling moyen au TCA. Il faudra prévoir un maquillage couvrant pendant au moins quinze jours, le temps que les rougeurs s’estompent après la cicatrisation.

Des boutons

Qui dit boutons, dit excès de sébum, une inflammation d’origine bactérienne et, parfois, une sensibilité exagérée des glandes sébacées à certaines hormones androgènes. Si votre peau continue à « bourgeonner » après 30 ans, consultez un dermatologue.

TRAITEMENTS DERMATO

– Si vous avez des petits boutons de temps à autre, souvent en fin de cycle, traitez-les localement avec un anti-inflammatoire à base de peroxyde de benzoyle, de nicotinamide ou d’antibiotique comme l’érythromycine-base (sur ordonnance).

– S’il y a des microkystes et des comédons, un nettoyage de peau (ablation et exfoliation) sera effectué par un dermatologue.

– Vous avez 30 ans et toujours des boutons ? Le problème est hormonodépendant. Le dermatologue prescrira d’abord une crème, un gel ou une lotion adaptés, éventuellement combinés à la prise d’antibiotiques ou de gluconate de zinc. Et en cas d’échec, un traitement hormonal de fond à base de progestatifs : en clair, une pilule contraceptive. Eventuellement combiné à une cure de quatre à six mois d’isotrétinoïne (un dérivé de la vitamine A) par voie orale. Un traitement assez coûteux à effectuer sous surveillance médicale avec prises de sang régulières.

Des cernes

Ils sont soit « en creux », soit « colorés ». Les premiers ont pour origine la forme des os, ou bien une atrophie graisseuse qui s’accentue avec l’âge. Résultat : on a l’air fatigué, même quand on ne l’est pas ! Seule solution, la chirurgie. Une technique encore au stade expérimental : la réinjection de graisse…

Les cernes « colorés », quant à eux, sont dus à une pigmentation localisée souvent liée à une prédisposition familiale. Généralement, les cernes tirent vers le brun sur les peaux mates à foncées, ou sur le violet sur les peaux fines et claires.

RÉPONSE COSMÉTO

– Même si le camouflage avec un anticerne reste le geste le plus efficace, il existe quelques soins qui agissent sur la microcirculation (en pharmacie).

TRAITEMENTS DERMATO

– Pour le moment, il n’existe aucune solution efficace, mais des directions de traitements sont en cours d’étude. Le peeling moyen au TCA donnerait des résultats sur les cernes bruns chez certaines patientes. Quant au laser vasculaire, il pourrait être indiqué pour traiter certains cernes violets. Encore un peu de patience…

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 4.5 ( 1 votes)

A Voir aussi

Entretenir le linge

  Fini le temps des lavandières, la machine à laver les a remplacées. Il suffit …

Laisser un commentaire