Accueil - Tendances - Actus - Miss Univers 2014

Miss Univers 2014

Miss Univers 2014La représentante de la Colombie, Paulina Vega, a été sacrée dimanche Miss Univers 2014, lors de la 63e édition du concours, organisé dimanche 26 janvier à Doral près de Miami.

La mannequin et étudiante en commerce de 22 ans, qui était en compétition face à 87 autres femmes du monde entier, succède à la Vénézuélienne Gabriela Isler. Pauline Vega a reçu sa couronne les larmes aux yeux et vêtue d’une longue robe argentée étincelante, au décolleté profond. Elle est la seconde Colombienne à remporter le titre, après Luz Marina Zuluaga, en 1958.

Quatorze autres pays s’étaient hissés parmi les finalistes : Argentine, Australie, Brésil, Espagne, Etats-Unis, Inde, Indonésie, Italie, Jamaïque, Pays-Bas, Philippines, Ukraine, Venezuela et France. Mais la Française Camille Cerf, âgée de 20 ans, n’a pas réussi a intégrer le groupe des finalistes malgré sa belle prestation.

Les cinq dernières prétendantes en lice étaient donc Pauline Vega, Miss Etats-Unis, Miss Jamaïque, Miss Ukraine et Miss Pays-Bas. Les cinq dernières prétendantes en lice étaient Pauline Vega, Miss Etats-Unis, Miss Jamaïque, Miss Ukraine et Miss Pays-Bas. Camille Cerf, Miss France 2015, figurait parmi les 15 finalistes du concours aux côtés des miss Argentine, Australie, Brésil, Espagne, Etats-Unis, France, Inde, Indonésie, Italie, Jamaïque, Pays-Bas, Philippines, Ukraine, Venezuela.

Camille Cerf critique la chirurgie esthétique et parle de triche

Elle est arrivée dans le Top 15 de Miss Univers. Camille Cerf n’a pas caché sa légère déception lors d’une interview accordée à « La Voix du Nord ». Miss France 2015 en a également profité pour critiquer le fait que la chirurgie esthétique soit autorisée dans ce concours de beauté.

Arrivée dans les quinze dernières, la jeune femme aurait bien aimé terminer dans le Top 10. « Je me dis que j’aurais mérité ma place dans le top 10. Mais je n’ai pas de regret. J’ai fait ce que je voulais faire, et tout ce que je savais faire », a expliqué Camille Cerf à La Voix du Nord. Malgré la légère déception, la belle n’a pas de regrets. « J’avais peur d’être élue Miss Univers, a-t-elle avoué au quotidien. Je n’ai même pas encore vécu mon année de Miss France. J’avais peur de passer à côté et d’être directement projetée vers les États-Unis. On a pu rencontrer Gabriela Isler, Miss Univers sortante. Elle n’a pas l’air très heureuse de son année », a-t-elle confié avant d’en profiter pour dénoncer le recours à la chirurgie esthétique, autorisée dans le concours.

« Pendant les répétitions, la coach ne cessait de nous répéter qu’il ne s’agissait pas d’élire seulement une plastique. Mais on se rend compte qu’en fait, il s’agit bien de ça. Déjà, un concours de beauté où la chirurgie esthétique est autorisée, ça n’est pas tout à fait normal. Dans ce cas, cela revient à élire celle qui a le meilleur chirurgien ». Et vlan ! Même si les candidates n’ont pas toutes subi de grosses opérations, plus de la moitié d’entre elles seraient passées sur le billard. « C’est un peu de la triche », a conclu Camille Cerf qui n’aura pas réussi à marcher sur les traces de Christiane Martel, la seule française à avoir remporté le prestigieux titre. C’était en 1953.

 

 

A Voir aussi

Vendredi 13

  Pour certains, le vendredi 13 est synonyme d’événements malheureux et de catastrophes inexpliquées. Pour …

Laisser un commentaire