Accueil - Famille - Enfants - Obésité: Nos enfants en première ligne

Obésité: Nos enfants en première ligne

Obésité: Nos enfants en première ligneLa France grossit.

Tous les chiffres récemment publiés le montrent. Le spectre d’une société à l’américaine – où plus de la moitié des adultes sont obèses et le quart des enfants trop gros – se concrétise.

Pour éviter de sombrer définitivement dans le modèle outre-Atlantique, il est devenu impératif pour l’ensemble des spécialistes d’inverser la tendance.

« Sans aucun changement, il n’y a aucune raison que les mêmes causes ne donnent pas les mêmes effets », prévient Marie-Laure Frelut, pédiatre nutritionniste à l’hôpital Robert-Debré, à Paris.

L’obésité progresse en France

Depuis 3 ans, la population française a grossi en moyenne de 0,8 kg, et la fréquence de l’obésité a augmenté de 17%.

Depuis 1997, 665 000 personnes sont devenues obèses, et le nombre de celles se trouvant en surpoids a augmenté de 534 000.

La France compterait aujourd’hui un peu plus de 17 millions de personnes obèses ou en surpoids. Le ventre des français a donc tendance à s’arrondir. Le tour de taille de la population a augmenté de 1,6 cm.

Un avenir trop rond

Le phénomène est d’autant plus inquiétant qu’il augmente très rapidement chez les plus jeunes. Une étude récente montre qu’un quart des enfants âgés de moins de 4 ans est en situation de surpoids. Déjà l’an passé, l’Inserm indiquait que dans les années 80, 6% des petits français (entre 5 et 12 ans) étaient obèses. Or, ils sont près du double aujourd’hui.

Par conséquent, l’épidémie progresse. Si l’on veut inverser la tendance, il est essentiel de prendre en charge les problème de poids dès le plus jeune âge. Car même si les enfants en surpoids ne deviennent pas tous des adultes obèses, tout excès de rondeurs durant l’enfance signale une prédisposition à être trop gros par la suite.

L’obésité est une maladie chronique et plus le nombre d’enfants obèses augmente, plus le nombre d’adultes obèses devrait être important.

 

A Voir aussi

Un Halloween d’enfer

  Vous voulez impressionner ou effrayer vos invités sans vous ruiner pour le 31 octobre …