Accueil - Beauté - Panorama des médecines douces

Panorama des médecines douces

A côté de l’homéopathie, d’autres techniques paramédicales séduisent de plus en plus de Françaises.

Si certaines de ces disciplines ne sont pas encore reconnues, elles ont souvent convaincues les patientes en les soulageant de troubles chroniques que les médicaments ne parvenaient pas toujours à traiter. Petit tour d’horizon…

LA SOPHROLOGIE

C’est une technique évoluée de relaxation, très en vogue chez les sportifs de haut niveau. Empruntant aux méthodes orientales de méditation et au yoga, elle vise à accroître l’harmonie ente le corps et l’esprit.

Par sa seule voix, le sophrologue aide le patient à visualiser intérieurement toutes les parties de son corps. La sophrologie est aussi utilisée pour accompagner les malades ou aider à surmonter le stress et les tensions liées à une épreuve personnelle comme le deuil.

Panorama des médecines douces

L’AROMATHÉRAPIE

Proche dans son esprit de la phytothérapie, elle repose sur l’utilisation d’huiles essentielles, qui concentrent jusqu’à cent fois plus de principes actifs que les plantes naturelles !

Pratiquée sous forme de frictions ou d’inhalations, elle offre une réponse active aux petits désagréments tels que : allergies, stress, insomnies, problèmes digestifs…

L’ingestion sous forme de gouttes ou de gélules nécessite une prescription précise d’un médecin.

LA KINÉSITHÉRAPIE

Elle est utilisée pour traiter des troubles de la locomotion. La technique dite active se pratique sous forme de gymnastique : la patiente accomplit des exercices manuels et musculaires sous le contrôle du kinésithérapeute dans le cadre d’un rééducation des articulations.

La technique dite passive utilise des massages et des étirements pour redonner une certaine souplesse aux muscles.

On utilise aussi la kinésithérapie pour supprimer les raideurs dues aux maladies neurologiques.

LA PHOTOTHÉRAPIE

Elle repose sur l’utilisation d’une lumière blanche, artificielle et intense, munie d’un filtre anti-UV se rapprochant de la lumière naturelle.

On y a recours pour lutter contre les déprimes saisonnières, qui se déclarent en nombre en automne et en hiver. La luminothérapie, son autre nom, vise à compenser la baisse naturelle de lumière à cette période, qui tendance à dérégler l’horloge interne de l’organisme.

Elle est également utilisée l’hiver contre le stress en milieu professionnel, contre le décalage horaire, le syndrome prémenstruel et certains troubles du sommeil.

L’AURICULOTHÉRAPIE

Cette technique est proche de l’acupuncture, elle vise elle aussi à stimuler certains ‘points réflexes’, mais se concentre sur la seule zone de l’oreille.

Chacun de ces points, prolongement nerveux d’un organe, est stimulé par l’utilisation d’aiguilles, mais aussi d’aimants ou de projections lasers.

Comme l’acupuncture, on y a recours pour lutter contre les douleurs chroniques, allergies, rhumatismes, etc…

[Panorama des médecines doucesalert-warning]LA MUSICOTHÉRAPIE[/alert-warning] On utilise parfois la musique comme complément dans le cadre de certaines psychothérapies.

La perception des ondes sonores, dites somato-sensorielles, a un effet sur le centre des émotions que constitue note esprit.

C’est ainsi que le fameux ‘pouvoir de la musique’ joue à plein : certaines notes, ou vibrations, aident la patiente a redécouvrir des émotions qu’elle associe à des épisodes de son histoire personnelle.

LA RÉFLEXOLOGIE

C’est une ancienne technique de massage chinoise. Pratiquée sur la voûte plantaire; elle permet de faciliter la circulation sanguine.

Similaire dans son principe à l’acupuncture, elle se concentre sur des points de tensions repérés sur la plante du pied, ‘reflets’ des désagréments subis au quotidien : migraine, rhumatisme…

Après une journée de travail où le stress et vos hauts talons vous ont fait souffrir, rien de mieux qu’un petit massage où vous pourrez enfin prendre votre pied.

 

 

 

Vous aimez cet article ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 4.7 ( 1 votes)

A Voir aussi

Le millepertuis

  Qui dit millepertuis pense d’abord à ses fleurs jaune vif à la générosité exemplaire …

Laisser un commentaire