Accueil - Beauté - Prendre soin de ses pieds

Prendre soin de ses pieds

 

Gommez et hydratez

Étape incontournable pour prévenir ou enlever les peaux mortes : le gommage. Si vous ne les éliminez pas soigneusement, elles vont s’accumuler et former de la corne. Après le bain ou la douche, une fois que la peau est ramollie, appliquez du bout des doigts une crème ou un savon gommant sur la plante des pieds et les talons.

Il existe en pharmacie des produits anticallosités pour les pieds. Certains contiennent des actifs comme les acides de fruits, l’acide salicylique ou l’acide lactique. Grâce à leur action kératolytique, ils font disparaître les épaississements de la couche cornée plantaire.

A défaut, vous pouvez utiliser un produit exfoliant. Quand les callosités sont déjà installées, une râpe ou une pierre ponce est plus efficace. Le résultat est immédiat : débarrassée de ses rugosités, la peau est toute douce.

Si vous souffrez de cors ou de durillons, réduisez-les avec une pierre ponce ou une lime. S’ils réapparaissent malgré vos soins, voyez un pédicure-podologue qui saura les exciser. Ensuite, supprimez la cause des cors et des durillons, c’est-à-dire, le plus souvent, les chaussures trop étroites…

Dernière étape : l’hydratation. Comme le reste du corps, la peau des pieds doit être nourrie et hydratée. C’est la seule façon de maintenir sa souplesse, d’éviter qu’elle ne se fendille et que des crevasses apparaissent. Vous pouvez utiliser votre hydratant corporel habituel. S’il n’est pas suffisamment actif, optez pour un produit spécial « pieds très secs » enrichi en vitamines (E, F…) et en huile végétale.

Profitez de l’application de ce produit pour masser vos pieds : c’est excellent pour la circulation. Commencez par les orteils (sans oublier les ongles), insistez au niveau du talon puis remontez vers la cheville.

Une coupe sur mesure

Pas toujours facile de couper les ongles des pieds mais, juste après le bain ou la douche, les ongles sont amollis et plus souples.

Pour éviter de déraper, asseyez-vous confortablement. Ne les coupez pas trop courts, bien au carré pour éviter qu’ils ne s’incarnent en repoussant. N’arrondissez pas trop les angles.

Les ciseaux ou couple-ongles spéciaux pour les orteils sont préférables (car plus puissants) à ceux prévus pour la manucure. Pensez avant chaque séance à les désinfecter avec de l’alcool à 90°.

Ensuite, limez légèrement le tour de l’ongle afin d’éliminer les petites irrégularités. Commencez par le côté le plus rugueux et affinez ensuite avec le côté fin. Préférez les limes en carton ou, toutes récentes, en verre (vendues en pharmacie) aux limes métalliques, plus dures et agressives.

Évitez de nettoyer le dessous des ongles avec un bâtonnet, poussé trop profondément il peut provoquer un décollement de l’ongle. Employez plutôt une petite brosse.

Enfin, éliminez les petites peaux mortes situées sur le pourtour de l’ongle avec un bâtonnet entouré de coton et trempé dans un produit émollient. Repoussez-les sans forcer pour ne pas blesser la matrice de l’ongle.

Prendre soin de ses pieds

Gare aux mycoses

Les mycoses sont provoquées sur la peau ou les ongles par un champignon microscopique. En terrain favorable (chaleur, humidité, chaussures étroites et hermétiques…), il prolifère tout à son aise. La peau desquame, rougit, démange et se fendille, en particulier entre les orteils.

Les ongles deviennent friables et se colorent. N’essayez pas de régler le problème vous-même. Sans un traitement et des soins appropriés, la mycose va s’aggraver ; les crevasses s’étendent, les ongles deviennent marron et mous et contaminent les ongles voisins.

Pour prévenir les mycoses prenez quelques précautions : bien sécher la peau entre les doigts de pieds à chaque douche, changer de serviette à chaque fois pour éviter de se recontaminer, porter des chaussures assez larges pour que le pied puisse respirer, éviter les matières synthétiques, changer de chaussettes ou de collant tous les jours. A la piscine ou au sauna, porter des sandales. Ne pas partager les serviettes, tapis de bain, pierre ponce, lime… les mycoses sont très contagieuses !!

Quand consulter un pédicure-podologue ?

N’attendez pas de souffrir et de ne plus pouvoir enfiler vos chaussures pour consulter un podologue (ou pédicure).

Confiez-leur vos pieds régulièrement. Ce sont des professionnels de santé qui diagnostiquent, traitent et préviennent les maladies des pieds.

Cors, durillons, ampoules, mais aussi ongles incarnés, verrues, corrections des déformations des pieds (avec des semelles plantaires) et des déviations d’orteils.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une note ...

User Rating: 4.55 ( 1 votes)

A Voir aussi

Maîtriser son stress

  En France, plus de la moitié de la population se dit stressée… Qu’est-ce que …

Laisser un commentaire