Accueil - Beauté - Remèdes de grand-mère pour l’hiver

Remèdes de grand-mère pour l’hiver

8 remèdes de grand-mère pour soigner les maux de l’hiver

Des potions naturelles et efficaces, faites maison pour affronter la saison en toute sérénité

Pour se soigner au naturel, rien ne vaut les recettes de nos anciens qui piochait dans leur quotidien pour utiliser au mieux les herbes aromatiques, les fruits ou les légumes de saison qui poussaient dans leur potager ou dans la forêt. Suivons-les ! Et, si vous n’avez pas accès à tous les ingrédients, vous les trouverez facilement en magasin. Ces remèdes naturels sont là pour guérir nos petits bobos de l’hiver. Privilégiez bien sûr les fruits et légumes bio sans pesticides. Découvrez ici nos astuces et recettes de grand-mère à base de plantes et faciles à réaliser soi-même.

Le thym, pour soulager votre gorge irritée

Le thym, pour soulager votre gorge irritée

Faisant partie des Lamiacées, il existe plus de 300 espèces de thym. Si chacune a ses spécificités, cette plante aromatique est un puissant anti-infectieux. Ses vertus antiseptiques sont donc utilisée pour apaiser les affections intestinales et respiratoires. Le thym sent bon la garrigue et il y pousse spontanément.

Semper virens, son ramassage s’effectue toute l’année. Vous pourrez vous concocter des tisanes ou bien agrémenter vos plats en sauce ou vos grillades. Cueillez des jeunes branches et, lorsqu’elles seront bien sèches, effritez-les dans un récipient sain. Utilisez les petites feuilles sèches à votre guise. Si vous n’habitez pas le sud de la France, vous en trouverez en magasin ou boutique bio.
Toutefois, le thym est facile à cultiver en pot sur votre balcon ou votre terrasse.
Les huiles essentielles à base de thym sont aussi très bénéfiques.

La potion de grand-mère :
Faites bouillir de l’eau. Versez environ deux cuillères à café de thym dans 200 ml d’eau. Laissez agir 10 minutes, puis buvez des tasses tout au long de la journée. Avec du miel ou du citron, son effet sera augmenté.

 

L’ail dégage les voies hautes

L’ail dégage les voies hautes

L’ail a de multiples atouts. Il évite les encombrements des voies respiratoires et c’est aussi un très bon antibiotique naturel contre le rhume, la grippe et la bronchite. Excellent désinfectant pour l’organisme, il combat les microbes et purifie le corps grâce, entre autres, à ses antioxydants.

La potion de grand-mère :
Procurez-vous deux à six belles gousses d’ail, de l’eau et du lait.
Vous avez le choix entre deux recettes :
Écrasez toutes les gousses d’ail et mettez-les dans un petit bol avec de l’eau froide. Laissez macérer environ six heures et buvez la composition.
Broyez et faites bouillir deux gousses dans du lait. Buvez chaud.
N’abusez pas de cette préparation sous peine de vous brûler la trachée.

 

Le tilleul, pour faire chuter la fièvre

Le tilleul, pour faire chuter la fièvre

Les fleurs et les bractées du tilleul sont employées depuis l’Antiquité pour ses propriétés calmantes et analgésiques. Elles détendront les anxieux au quotidien et peuvent contribuer à faire tomber la fièvre.

Profitez d’une promenade au début de l’été pour cueillir quelques jolies petites fleurs de tilleul. Laissez sécher dans un endroit sec et chaud.
Vous en trouverez également en pharmacie ou dans les boutiques bio.

L’infusion de grand-mère :
Dans une tasse d’eau bouillante mettez une cuillère à café de fleurs séchées pour 200 ml d’eau. Attendez une douzaine de minutes afin que les plantes infusent, puis buvez.
Prenez plusieurs tasses par jour. Si le mal persiste, demandez conseil à votre médecin.

 

La pomme de terre, pour soigner la bronchite

La pomme de terre, pour soigner la bronchite

Tubercule qui pousse par prolifération dans les racines du Solanum tuberosum, la pomme de terre, ou papate, est familière dans nos assiettes. On ignore plus souvent que ce féculent a le pouvoir d’apaiser et d’arrêter la douleur. Pour y parvenir
le procédé est très simple.

Le cataplasme de grand-mère :
Cuisez des pommes de terre avec leur peau, broyez-les sur un linge fin et posez-en un nouveau dessus. Formez un cataplasme bien étanche.
Attendez que le tissu ait un peu refroidi avant de l’appliquer sur votre poitrine, sinon vous risquez de vous brûler. Laissez-le pendant environ deux heures. Cette application va permettre d’accélérer la guérison d’une bronchite. Répétez l’action deux à trois fois par jour.

 

La sauge, contre les maux de gorge

La sauge, contre les maux de gorge

Cette plante aromatique au feuillage persistant se développe naturellement dans la garrigue tout au long de l’année et possède des vertus antiseptiques qui vous aideront à soigner votre mal de gorge. Elle facilitera aussi votre digestion.

La potion de grand-mère :
Il vous faudra quelques ingrédients pour votre préparation : des feuilles de sauge comestibles (ou trois sachets de tisane si vous n’avez pas de sauge sèche en vrac), un peu d’alcool (un verre de vin blanc par exemple), un demi-bâton de cannelle et un litre d’eau.
Faites chauffer pendant 10 minutes à feu doux dans l’eau, sauge et cannelle.
Rajoutez le vin une fois que la mixture sera sortie du feu. Gargarisez-vous autant de fois que vous le souhaitez dans la journée, vous serez soulagé.

L’orange et sa vitamine C

L’orange et sa vitamine C

On le sait, mais on l’oublie parfois, cet agrume regorge de vitamine C, véritable alliée qui stimule le système immunitaire, prévient le rhume, les maladies cardiovasculaires, le cancer, les troubles cognitifs… Un aliment à ne pas délaisser !

L’oranger est cultivé sur l’ensemble du bassin méditerranéen car il a besoin de soleil, d’être protégé du vent et du gel. Les oranges sont mûres et ramassées l’hiver.
Un timing parfait car pendant cette période le corps humain brûle plus de calories et d’énergie pour combattre le froid. Cet agrume va vous revitaliser si vous avez un petit coup de fatigue.

Le jus de grand-mère :
Pressez une à deux oranges dans un verre et buvez le jus immédiatement chaque matin. Vous pouvez aussi accommoder ce fruit avec d’autres aliments : de l’avocat, du saumon, du canard, du chocolat… Un régal !

Conseil : Consommez-en sans excès pour ne pas épuiser votre foie.

Le citron pour soigner le rhume

Le citron pour soigner le rhume

Originaires des régions tropicales, le citronnier est un petit arbre qui appartient à la famille des Rutacées. Vu sa grande fragilité au froid, il est cultivé dans la baie de Menton dans le sud de la France, dont il est l’emblème, et en Corse.

Cet agrume, lui aussi riche en vitamine C, est un excellent désinfectant. Il soignera votre rhume en un clin d’œil.

La potion de grand-mère :
Il vous faudra simplement un citron et de l’eau.
Lavez et tranchez le fruit, faites-le bouillir dans un récipient pendant environ 10 minutes. Dégustez trois tasses quotidiennes jusqu’à ce que votre rhume passe.

 

Un bon bain aux plantes aromatiques

Un bon bain aux plantes aromatiques pour lutter contre la fatigue

Vous êtes fatigué par l’hiver qui avance ? Pour vous requinquer, un bon bain chaud et parfumé devrait faire l’affaire !

Fleurs et plantes de la garrigue mélangées, telles que la lavande, le serpolet et le romarin, contribuent avec leur bienfaits réunis à stimuler les sens et à revitaliser le corps.

La potion de grand-mère :
Mettez dans un demi-litre d’eau bouillante, une belle poignée de fleurs de lavande et de serpolet, quelques branches de romarin en fleur et des feuilles de menthe poivrée. Laissez infuser environ 10 minutes avant de verser le tout dans votre bain.

Soupes et potages

Astuce : Savez-vous que les soupes et boissons chaudes réduisent la prolifération des virus ? Tant mieux, c’est le moment d’en consommer !

 

 

ET VOUS ? Quelles sont vos astuces de grand-mère ? Partagez vos recettes dans la partie Commentaires ci-dessous …

 

 

 

 

 

 

Vous aimez cet article ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une NOTE ...

User Rating: 3.75 ( 1 votes)

A Voir aussi

Pliez vos serviettes

  Le temps des réceptions estivales arrive, voici une idée simple et rapide pour plier …

Laisser un commentaire